Ecoutez Radio Sputnik
    Iran

    Manifestations en Iran: des provocateurs arrêtés

    © AFP 2018 STR
    International
    URL courte
    Manifestations en Iran (31)
    17742

    Après que le Conseil de sécurité iranien a dénoncé l’influence de l’étranger sur les manifestations dans le pays, évoquant une «guerre par procuration» contre le peuple iranien, les forces de sécurité iraniennes ont arrêté des personnes pour avoir incité à manifester dans le pays.

    Quelques personnes qui avaient incité à manifester en Iran depuis le 28 décembre, ont été arrêtées ce mardi par les forces de sécurité iraniennes, a rapporté l'agence locale ILNA citant le ministère iranien des Renseignements et de la Sécurité nationale.

    Selon la déclaration du ministère, ces derniers jours des rassemblements pacifiques organisés afin d'exprimer des revendications publiques se sont transformés en manifestations violentes «en raison de la présence d'éléments suspects et agressifs» qui ont porté atteinte à la propriété publique et qui ont entrainé la mort de plusieurs personnes.

    Comme l'a indiqué le ministère, les forces de sécurité sont à la recherche d'autres provocateurs.

    Plusieurs villes iraniennes ont connu, au cours de ces derniers jours, des mouvements de protestation. Certains meetings ont dégénéré, selon les médias locaux.

    Commentant dimanche la situation dans le pays, le Président Hassan Rohani avait souligné que manifester était un droit constitutionnel du peuple, mais a mis en garde contre les violences. Lundi, il a en outre indiqué que les manifestations étaient aussi bien provoquées de l'extérieur que par des problèmes internes.

    Le Conseil de sécurité iranien a dénoncé l'influence des États-Unis, du Royaume-Uni et de l'Arabie saoudite sur les manifestations de ces derniers jours dans le pays. Selon le secrétaire de cet organe consultatif, il s'agit d'une «guerre par procuration» contre le peuple iranien.

    Dossier:
    Manifestations en Iran (31)

    Lire aussi:

    Les «ennemis» ne font fi d’aucun moyen pour nuire au peuple iranien, selon Khamenei
    Les autorités iraniennes menacent les émeutiers de lourdes sanctions
    Téhéran dévoile le nombre de manifestants dans le pays
    Tags:
    manifestation, Hassan Rohani, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik