Ecoutez Radio Sputnik
    Benjamin Netanyahou

    Que fait donc Israël en Syrie?

    © REUTERS / Amir Cohen
    International
    URL courte
    573159

    Sans reconnaître explicitement le récent raid aérien contre la Syrie, Benjamin Netanyahou a toutefois annoncé qu’Israël agissait pour éviter des livraisons d’armes de pointe au mouvement chiite libanais Hezbollah sur le territoire syrien.

    Syrie (image d'illustration)
    © REUTERS / Bassam Khabieh/imagen ilustrativa
    Lors d'une rencontre avec des ambassadeurs de pays membres de l'Otan, le Premier ministre israélien n'a pas admis ouvertement les informations concernant une attaque aérienne qui aurait été réalisée en Syrie dans la nuit de lundi à mardi. Pourtant, il a déclaré qu'Israël prenait des mesures pour que le mouvement chiite libanais Hezbollah n'obtienne pas d'armes modernes en Syrie.

    «Nous restons fidèles à notre politique de long terme visant à empêcher la livraison d'armes au Hezbollah effectuée via le territoire syrien, qui changent les règles du jeu», a annoncé le Premier ministre israélien.

    Et d'ajouter que cette politique demeurait inchangée.

    «Si nécessaire, nous le soutenons par des mesures concrètes», a-t-il précisé.

    Selon l'armée syrienne, la partie israélienne a effectué trois tirs de missiles sur des sites militaires syriens dans la région d'Al-Qutayfah, au nord de Damas. L'armée gouvernementale informe également avoir «touché» un avion israélien. Israël refuse cependant de commenter ces informations.

    Israël reconnait mener régulièrement des opérations en Syrie. Selon les autorités israéliennes, ces dernières sont nécessaires pour éviter la réception par les ennemis de l'État hébreu de moyens de destruction massive et d'armes modernes, au premier rang desquels se trouve le Hezbollah. Actuellement, il se bat en Syrie aux côtés des forces gouvernementales.

    Lire aussi:

    Réaction d’Israël aux bombardements du territoire syrien près de Damas
    Des avions de combat israéliens frappent la Syrie depuis l'espace aérien libanais
    L'armée syrienne répond à la frappe israélienne près de Damas
    Tags:
    livraisons d'armes, raid, bombardements, Hezbollah, OTAN, Benjamin Netanyahu, Syrie, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik