Ecoutez Radio Sputnik
    La Bundeswehr a enregistré cette année un record de recrues mineures

    Plus de 2.000 mineures servent dans l'armée allemande

    © AFP 2018 BERND WUESTNECK / DPA
    International
    URL courte
    661

    La Bundeswehr a enregistré cette année un record de recrues mineures. Il s’agit de plus de 2.000 adolescents qui y démarrent une formation et manipulent déjà des armes. Le parti de gauche Die Linke réclame l'interdiction du recrutement des mineurs dans l’armée, a déclaré à Sputnik Evrim Sommer, députée de ce parti au Bundestag.

    L'armée allemande n'a jamais autant recruté de mineurs. Ils étaient 2.128 à s'engager en 2017, contre 689 en 2011, record atteint grâce au succès de la politique de communication de la Bundeswehr et dénoncé sans réserve par le parti de gauche Die Linke, a indiqué Evrim Sommer à Sputnik.

    «L'armée n'est pas un terrain de jeux pour enfants. Il est inadmissible de faire la publicité de la mort. Il est inacceptable de tenter les adolescents de 12 ans par le service dans l'armée», a souligné Mme Sommer.

    Et de rappeler que la ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen torpillait ainsi la Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant.

    «Je suis opposée à ce que les adolescents apprennent à manier des armes et peuvent encore mineurs partir participer à des missions de la Bundeswehr à l'étranger», a poursuivi l'interlocutrice de l'agence.

    Selon celle-ci, beaucoup en Allemagne ne savent même pas que les mineurs peuvent servir dans l'armée.

    En Allemagne, il est possible d'intégrer l'armée dès 17 ans, avec l'accord parental, pour y démarrer une formation. S'ils y manipulent déjà des armes, ils ne sont pas autorisés à partir en mission avant leur majorité.

    Lire aussi:

    La cellule néonazie de l'armée allemande qui ternit l'image de Merkel
    L’Allemagne, «fer de lance» de l'Otan? «Pas de menace pour la Russie»
    La ministre de la Défense met en colère l’armée allemande
    Tags:
    défense, ministre, armes à feu, mineurs, recrues, Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant, Die Linke, Bundestag, Bundeswehr (armée allemande), Sputnik, Ursula von der Leyen, Evrim Sommer, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik