Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Bon anniv, Trump! 12 mois de présidence, 12 mois de gaffes

    © AP Photo / Susan Walsh
    International
    URL courte
    841

    Le 20 janvier marque le premier anniversaire de l’investiture de Donald Trump à la présidence américaine. Des plaisanteries malsaines avec Angela Merkel à «covfefe», en passant par une auto-description se présentant comme un «génie stable», cette année a été pleine de moments épiques avec le dirigeant US en vedette.

    Sputnik a remonté le temps pour revenir sur les moments les plus éclatants et les plus embarrassants impliquant le Président américain un an après son investiture.

    Janvier 2017 — Quand la taille de la foule importe

    Dès le début, il était évident que la présidence de Donald Trump serait intéressante. La controverse sur la taille de la foule présente à sa cérémonie d'investiture s'est embrasée  lorsque le Président Trump a affirmé que les médias avaient montré «un champ vide», alors qu'il voyait une foule qui «ressemblait à un million et demi de personnes».

    Plus tard, son porte-parole de l'époque, Sean Spicer, a accusé les journalistes de minimiser délibérément le nombre de personnes présentes lors de l'investiture, affirmant que c'était «la plus grande audience à n'avoir jamais assisté à une inauguration, point à la ligne». Toutefois, cela n'a que poussé les médias et les réseaux sociaux à comparer l'investiture de Trump avec celle d'Obama.

    Cet incident a marqué le début de la croisade contre les «fake news» durant la première année de la présidence de Donald Trump… «Donc nous les avons attrapés et nous les avons attrapés en beauté, et je pense qu'ils vont payer le prix fort», avait alors indiqué le Président. Plus tard dans ses interviews, il a déclaré que ces images «peu flatteuses» avaient été «prises tôt».

    Février — Pas si innocent

    Répondant à la déclaration de Bill O'Reilly, journaliste de Fox News, selon laquelle «Poutine est un tueur», M.Trump lui a demandé, sans aucune hésitation: «Quoi, vous pensez que notre pays est si innocent?» Cette remarque a immédiatement fait exploser les réseaux sociaux: les internautes ont été abasourdis d'entendre le Président américain admettre que les États-Unis avaient commis leurs propres erreurs.

    Mars — Quand Donald rencontre Angela

    Le premier entretien entre Donald Trump et Angela Merkel était plein de maladresse. Dans une tentative de briser la glace avec une blague, le Président américain, interrogé sur l'écoute de la Trump Tower par l'administration Obama, a déclaré qu'il avait quelque chose en commun avec Madame la Chancelière. Cependant, cette dernière n'a pas paru aussi impressionnée.

    Plus tard, quand ils sont arrivés au bureau ovale, un journaliste a demandé aux politiques de poser pour une poignée de main. Mme Merkel s'est penchée vers son homologue américain, signalant qu'elle était prête à faire ce geste amical, mais le Président a semblé l'ignorer et a continué à sourire face aux caméras. Et c'est à ce moment-là que les choses ont commencé à devenir vraiment étranges…

    Avril — Quand Melania place la main de son mari là où elle devrait être

    Il peut sembler que n'importe quel Président et citoyen américain sait qu'il faut mettre sa main droite sur le cœur quand résonne l'hymne national… mais quelque chose a mal tourné pour Donald Trump. Le Président américain a oublié de mettre sa main sur le cœur lors d'une écoute de l'hymne national, mais heureusement, sa femme Melania était là pour venir à la rescousse de son mari «en détresse».

    Il s'est avéré que ce n'était pas un moment de confusion ou d'erreur, mais le Président refuse délibérément ce geste patriote…

    Mai — Le rejet de Melania, Covfefe et l'orbe brillant

    Le mois de mai a été riche en incidents remarquables pour Donald Trump. Au cours de sa tournée au Moyen-Orient, Donald Trump a essayé de tenir la main de la Première Dame à l'aéroport Ben Gurion de Tel Aviv, mais elle n'a réagi pas et n'a manifesté aucune émotion. La scène est immédiatement devenue virale.

    Plus tard, les internautes se sont déchainés autour d'une photo sur laquelle Donald Trump a mis les mains sur un orbe rougeoyant en Arabie Saoudite.

    Clarification: ce n'est pas un rituel satanique

    Tout le monde sait que Donald Trump est un grand fan de Twitter, et parfois il peut même oublier qu'il a posté quelque chose qui n'a aucun sens. Vous rappelez-vous du mystère de «Covfefe»?

    Quelles étaient les chances qu'une faute de frappe pourrait déclencher une tempête sur les réseaux sociaux? Il s'est avéré que le Président faisait référence à une «couverture de presse négative», mais a fait une erreur de frappe et a écrit «covfefe».

    Juin — Intrusion aux cérémonies de mariage

    Il semble que le Président Trump a le hobby de jouer l'invité-surprise à des mariages. En juin, il s'est rendu à une cérémonie de mariage qui se déroulait sur un club de golf lui appartenant dans le New Jersey.

    Ce n'était pas la première fois que Trump faisait une apparition soudaine à un mariage. En février, le Président, accompagné du Premier ministre japonais Shinzo Abe, «a trouvé impossible de résister à une cérémonie de mariage à proximité», à Mar-a-Lago.

    Juillet — Trump vs. CNN

    C'était au milieu de l'été, lorsque Donald Trump, bien connu pour son mantra anti-fake news et sa haine explicite à l'égard de CNN, a publié un clip surprenant…

    Août — Toutes les blondes se ressemblent?

    Donald Trump et la presse, ce sont des relations très spéciales. En août, une scène cocasse de confusion est arrivée au Président américain, où il n'a pas pu distinguer des journalistes finlandaises, toutes deux blondes.

    Septembre — Homme-fusée/Où est Porto Rico?

    Non seulement le Président Trump a hérité des tensions tendues avec la Corée du Nord, mais il a réussi à les exacerber et à exposer son bon goût pour la musique, se référant à «Little Rocket Man» (une chanson d'Elton John) pour parler du chef d'État le plus secret du monde.

    Plus tard le même mois, les États-Unis ont été critiqués pour leur «inaction» dans l'aide apportée au Porto Rico suite à un ouragan meurtrier. Donald Trump a essayé de défendre son administration… de sa propre façon.

    «C'est une île au milieu d'un océan — et c'est un grand océan, un océan vraiment très grand, de plus, les gouvernements locaux étaient totalement et malheureusement incapables de gérer seuls cette crise catastrophique — tout à fait incapables de le faire», a-t-il alors commenté.

    Octobre — Un doigt d'honneur à l'encontre Trump change radicalement sa vie

    Le cycliste Juli Briskman a fait couler beaucoup d'encre après qu'elle a été photographiée en train de «saluer» M.Trump. Elle a été immédiatement virée de son travail, mais est devenue une source d'inspiration pour de nombreux internautes, qui ont créé une page GoFundMe pour recueillir des fonds pour elle.

    Novembre — Nourrir les poissons koï

    Lors de sa visite au Japon, Donald Trump a participé à une cérémonie traditionnelle japonaise, consistant à nourrir des poissons koïs avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, au palais Akasaka, à Tokyo.

    Cependant, les médias ont inventé une fausse histoire, disant que M. Trump a décidé de verser toute la boîte de nourriture dans l'étang, suralimentant ainsi le poisson, et ont édité une vidéo pour dénoncer ses actions, alors qu'en fait, le Président américain répétait les gestes de son homologue.

    Décembre — God Bless United Shirts?

    Ce mois-ci a été marqué par la reconnaissance controversée de Jérusalem comme capitale d'Israël, ce qui a déclenché des troubles massifs dans le monde musulman. Cependant, personne ne s'attendait à ce que sa déclaration devienne un sujet de moqueries sur les réseaux sociaux. Lors d'un discours, M.Trump a mal prononcé quelques mots et certains ont suggéré que ses prothèses dentaires se détachaient au moment où il parlait. La gaffe a finalement conduit au lancement du hashtag viral #Donalddentures…

    «"United Shirts? Pourquoi a-t-il dit ça? Est-ce que Donald Trump a des prothèses dentaires? Je veux dire, c'est ok si quelqu'un en a besoin, s'il est réellement vieux, ou un truc du genre…», a tweeté un internaute.

    Janvier — «Génie stable» 

    La nouvelle année a été célébrée avec une nouvelle attaque contre le Président, cette fois-ci par le journaliste Michael Wolff, qui a écrit le livre «Fire and Fury: Inside the Trump White House», mettant en doute sa santé mentale.

    M.Trump a affirmé n'avoir jamais parlé à l'auteur du nouveau livre et s'est décrit en réponse comme étant un «génie stable».

    Plus tard, le médecin Ronny Jackson a déclaré que le Président était en bonne santé et qu'il pouvait exercer ses fonctions pour le reste de son mandat.

    Lire aussi:

    Clinton: la «press covfefe» de Trump était un «message secret» aux Russes!
    La «press covfefe» de Trump fait fantasmer le Web
    Trumpismes: sept gaffes de Donald Trump à ne pas rater
    Tags:
    poisson, erreurs, mariage, Angela Merkel, Sean Spicer, Donald Trump, Corée du Nord, Porto-Rico, Japon, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik