Ecoutez Radio Sputnik
    Geroge Soros

    Soros ferait un autre don aux activistes anti-Brexit. Mission saper le Brexit à tout prix?

    © AP Photo/ Manuel Balce Ceneta
    International
    URL courte
    18333

    Le milliardaire George Soros est déterminé à mettre un terme à la procédure du Brexit. L’ONG Best for Britain, qui lutte pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, recevrait encore 100.000 livres (113.000 euros) supplémentaires, écrit The Telegraph.

    Le milliardaire et financier américain George Soros aurait décidé de nouveau de soutenir financièrement l'ONG britannique Best for Britain, qui fait campagne pour un abandon de la procédure de Brexit au Royaume-Uni.

    Le fonds du milliardaire aurait versé encore 100.000 livres (113.000 euros) à l'ONG britannique, annonce The Telegraph.

    «Je lutterai avec plaisir contre ceux qui ont essayé d'utiliser une campagne de dénigrement, pas les faits, pour soutenir leurs idées ratées», a expliqué M. Soros, expliquant l'objectif du don.

    Le 8 février dernier, le journal britannique The Telegraph a publié un article révélateur sur un don d'un montant de 400.000 livres sterling que le fonds de George Soros avait versé à l'organisation Best for Britain.

    Best for Britain cherche à mettre un terme à la procédure de Brexit et souhaite organiser un nouveau référendum après celui de 2016 lors duquel une majorité de Britanniques s'était prononcée en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

    La Première ministre britannique Theresa May a promis que son pays quitterait le bloc communautaire le 29 mars 2019 et a affirmé qu'il n'y aurait pas de nouvelle consultation populaire sur cette question.

    Lire aussi:

    Soros aurait investi plus de 500.000 USD dans l’abandon du Brexit
    «Ingérence russe» dans le Brexit: tout a été mis sur le dos de Sputnik et de RT
    Pourquoi les lobbyistes de Soros accusent RT d'ingérence dans le Brexit
    Tags:
    donations, ONG, Brexit, George Soros, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik