International
URL courte
24434
S'abonner

Le centre de Damas, partie historique de la ville, essuie des tirs depuis dimanche. Mardi dans l’après-midi, les pilonnages des groupes radicaux ont fait au moins cinq morts et une vingtaine de blessés, a appris Sputnik de la police locale.

Les extrémistes poursuivent les pilonnages des quartiers du centre de la capitale syrienne. Les tirs au mortier ont fait jusqu'ici cinq morts et 23 blessés civils.

«Les terroristes continuent de pilonner des quartiers de Damas depuis la Ghouta orientale. Encore un obus a explosé à Djisr al-Rais. Une personne est morte près du Dama Rose [hôtel à Damas, ndlr], il y a deux victimes et des blessés dans le quartier d'Al-Zablatani», a affirmé à Sputnik une source au sein de la police de la ville.

Plus tôt dans la journée, les forces de police faisaient état d'un mort et de huit blessés. Plusieurs obus ont également explosé dans les quartiers d'Abbassin, d'Al-Midan, d'Al-Zahra al-Jadeeda, d'Al-Amarah, d'Al-Shaalyan et de Bab Touma, provoquant des dégâts matériels. Concrètement, la place devant la bibliothèque centrale est devenue la cible de tirs.

La partie historique de la capitale connaît des pilonnages réguliers des djihadistes depuis dimanche.

La semaine dernière, des djihadistes ont pilonné à plusieurs reprises des quartiers résidentiels de la capitale syrienne, faisant plusieurs blessés parmi les civils, avait annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Lire aussi:

Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Un incendie se déclare après une explosion à bord d'un navire militaire US à San Diego - vidéo
L'OMS annonce une hausse record des cas de Covid-19 dans le monde en 24h
Tags:
civils, morts, blessés, victimes, extrémistes, pilonnage, Syrie, Damas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook