Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov

    Lavrov: la loi sur la réintegration du Donbass requiert un recours à la force

    © Sputnik . Eduard Pesov
    International
    URL courte
    13853
    S'abonner

    Evoquant la loi sur la réintegration du Donbass, Sergueï Lavrov a estimé que sa matérialisation impliquait un recours à la force dans l'est de l'Ukraine.

    «La loi sur la réintégration du Donbass suppose une solution de force dans les régions orientales de l'Ukraine», a déclaré ce mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à l'issue de négociations avec le président serbe Aleksandar Vučić.

    Et d'ajouter:

    «Les autorités de Kiev n'ont pas l'intention de mettre en place ces accords [de Minsk, ndlr]. La preuve: le Président ukrainien [Piotr Porochenko, ndlr] a signé ces jours-ci la loi odieuse, sur la réintégration qui ne permet pas, mais suppose l'éventualité d'une solution de force du conflit dans le sud-est ukrainien. Et tous nos collègues européens, qui comprennent très bien de quoi il s'agit, restent bouche cousue et ne peuvent rien dire sur le sujet.»

    Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié les affirmations de l'Ukraine sur «l'occupation russe» d'«insinuations publiques dénuées de fondement».

    La République autoproclamée de Lougansk a déclaré que la signature de cette loi par le Président ukrainien était une tentative tardive de légitimer la violence dans la région.

    La République populaire autoproclamée de Donetsk a noté pour sa part que c'était une tentative de Kiev de légitimer l'emploi de l'armée contre des civils.

    Le Président ukrainien a signé mardi la loi sur la réintégration du Donbass. Le document qualifie d'occupés les territoires échappant au contrôle de Kiev. La Russie y est qualifiée de pays agresseur. Le document légitime l'utilisation de l'armée dans l'est du pays sans déclaration de la guerre. Dans la version finale du texte, les députés ont supprimé l'article sur la priorité des Accords de Minsk pour le règlement du conflit.

    Les Accords de Minsk ou «Minsk 2» ont été signés les 11-12 février 2015. Ce texte remplaçait le Protocole de Minsk, ou «Minsk 1», un document annonçant le cessez-le-feu et le début du processus de paix dans le Donbass.

    Tags:
    réintégration, loi, ministère russe des Affaires étrangères, Petro Porochenko, Aleksandar Vucic, Sergueï Lavrov, Minsk, Russie, Kiev, Lougansk, Donetsk, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik