Ecoutez Radio Sputnik
    Damas, image d'illustration

    Plus de 200 projectiles tirés depuis la Ghouta orientale sur Damas en une semaine

    © AP Photo / Hassan Ammar, File
    International
    URL courte
    7416

    Bien que les extrémistes de Jaysh al-Islam aient annoncé leur intention d’observer la trêve, des dizaines de projectiles ont été tirés depuis les zones qu’ils contrôlent sur des quartiers résidentiels de Damas, faisant des victimes civiles.

    Lancés par des terroristes sévissant dans la Ghouta orientale, 228 projectiles se sont abattus sur des quartiers de la capitale syrienne, faisant des victimes, a annoncé ce lundi Youri Evtouchenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    «Au cours de la semaine dernière, 228 obus de mortier et roquettes ont été tirés depuis la Ghouta orientale sur les quartiers résidentiels de la capitale syrienne, tuant quatre personnes et blessant plus de 50 autres, dont 16 enfants», a-t-il précisé.

    Et de pointer que ces tirs se poursuivaient en dépit de l’engagement du groupe armé Jaysh al-Islam d’observer la trêve.

    Lors de la même déclaration, M.Evtouchenko a souligné que des centaines de civils, dont des femmes et des enfants, étaient retenus en otages par des extrémistes dans la Ghouta orientale, soulignant que Moscou exhortait les chefs de formations armées à déminer les accès au couloir humanitaire et à autoriser les civils à quitter l’enclave.

    Lire aussi:

    Des zones résidentielles de Damas pilonnées par des terroristes, plusieurs blessés
    Pluie d’obus sur Damas longue de deux jours: des victimes et destructions
    Ghouta orientale: des terroristes auraient utilisé des armes US contre l'armée syrienne
    Tags:
    pilonnage, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Iouri Evtouchenko, Ghouta orientale, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik