International
URL courte
9123
S'abonner

Les membres du SPD ont donné leur feu vert à une nouvelle coalition avec Angela Merkel, ouvrant la voie à la formation d’un gouvernement et permettant à la chancelière d'entamer son quatrième mandat, cinq mois après les législatives.

Les adhérents du Parti social-démocrate (SPD) ont approuvé à une majorité de 66% l'accord de coalition avec le bloc conservateur d'Angela Merkel, selon des résultats officiels annoncés dimanche.

L'accord détermine le sort politique de la chancelière: le «oui» permet en effet à Angela Merkel d'entamer son quatrième mandat consécutif à la tête du gouvernement. Or, au-delà de son cas personnel, le vote ouvre la voie à la re-formation de la grande coalition, dont l'Allemagne s'est retrouvée privée il y a près de cinq mois, après la victoire aux législatives d'une CDU en baisse et la percée des eurosceptiques anti-immigration de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD).

Les dirigeants du SPD avaient annoncé au soir des législatives de septembre qu'ils entendaient retourner dans l'opposition après quatre années (2013 — 2017) de partage du pouvoir avec les conservateurs de la CDU/CSU.

Mme Merkel devrait être formellement élue chancelière par les députés mi-mars, le 14 probablement, et entamera alors son quatrième mandat.

Mais les législatives de septembre ont considérablement affaibli la chancelière, dont le parti conservateur a fait un score historiquement bas alors que l'extrême droite faisait une percée historique.

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Tags:
gouvernement, coalition, Parti social-démocrate allemand (SPD), Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Angela Merkel, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook