International
URL courte
Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)
14571
S'abonner

Ce vendredi 16 mars, les radicaux qui avaient tenté d’empêcher l’évacuation de civils par un couloir humanitaire dans la Ghouta orientale ont été abattus, selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Les snipers qui avaient pris pour cible les civils évacués par un couloir humanitaire dans la Ghouta orientale ont été éliminés ce vendredi.

«Aujourd'hui, des extrémistes ont tenté d'entraver la sortie de civils de Hamouriyah. Plusieurs snipers ont ouvert le feu sur la population quittant la localité. Des mesures ont été prises et les extrémistes ont été éliminés. L'évacuation des civils a repris», indique un communiqué de presse.

En outre, les habitants d'Arbine (à 2,5 km au sud-ouest de Douma, Ghouta orientale) ont exprimé leur volonté de quitter la zone contrôlée par les radicaux. Cependant, l'évacuation est empêchée par les extrémistes. Des pourparlers sont actuellement en cours entre le Centre russe pour la réconciliation et ces derniers.

Le porte-parole du Centre, le général Vladimir Zolotoukhine, avait précédemment annoncé qu'environ 20.000 personnes pouvaient être évacuées vendredi de la Ghouta orientale.

Dossier:
Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)

Lire aussi:

Nicolas Sarkozy redoute que «notre avenir ne soit sombre»
Documentaire sur Jeanne d'Arc censuré: la polémique gagne l'Assemblée nationale – vidéo
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Deux patrouilleurs français envoyés au large de Jersey
Tags:
élimination, tireurs d'élite, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Vladimir Zolotoukhine, Ghouta orientale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook