International
URL courte
11722277
S'abonner

Selon l'état-major des forces armées russes, les États-Unis ont mis sur pied des groupes d’assaut équipés de missiles de croisière dans la partie orientale de la mer Méditerranée, dans le golfe Persique et dans la mer Rouge afin de frapper les sites gouvernementaux en Syrie.

L'état-major russe a remarqué des signes d'une préparation américaine à des frappes contre les sites gouvernementaux et les positions de l'armée syrienne, a déclaré le chef du Commandement opérationnel principal de l'état-major russe, le général Sergueï Roudskoï.

«Nous notons des signes de préparation à d'éventuelles frappes», a déclaré le général à l'antenne de la chaîne Rossiya 24.

Selon le responsable russe, l'armée américaine a déjà mis sur pied des groupes d'assaut équipés de missiles de croisière dans la partie orientale de la mer Méditerranée, dans le golfe Persique et dans la mer Rouge.    

Présentant au Conseil de sécurité des Nations unies un projet américain de résolution exigeant l'arrêt des offensives à Damas et dans sa banlieue, l'ambassadrice des États-Unis à l'Onu Nikki Haley a menacé lundi la Syrie d'une frappe similaire à celle réalisée par Washington en avril 2017.    

La Russie fait part aux États-Unis de l'inadmissibilité des déclarations sur d'éventuelles frappes contre la Syrie, a annoncé la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova.    

Lire aussi:

«Je vais tous vous crever»: appelés pour des violences conjugales, des policiers se font tirer dessus
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Un homicide frappe le Havre, la compagne en garde à vue
Tags:
frappes, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook