Ecoutez Radio Sputnik
    Des civils ayant quitté la Ghouta orientale

    Ghouta: l’évacuation se poursuit, le tableau des atrocités des radicaux se tisse (Vidéo)

    © Sputnik . Mikhaïl Alaeddine
    International
    URL courte
    Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)
    2418

    Ils sont légion, légion de civils affamés et apeurés qui quittent enfin la Ghouta laissant loin derrière eux les années de vie sous le joug terroriste. Chacun d’entre eux a son histoire à raconter. Réunis ensembles, ces récits forment la réalité qu’ils ont vécue durant de longs mois.

    L’exode des civils depuis la Ghouta orientale, cette banlieue est de Damas occupée par des groupes radicaux, se poursuit. Leur arrivé dans les territoires contrôlés par les troupes gouvernementales s’accompagne d’un flot de récits sur les horreurs et les peines qu’ils ont vécues sous le joug des islamistes.

    «Les radicaux de la Ghouta ont tué mon mari car il a refusé de lutter de leur côté et a annoncé son intention de quitter la région pour la zone contrôlée par l’armée syrienne», témoigne à Sputnik Oum Khaled qui a réussi à fuir par un des couloirs humanitaires en compagnie de ses deux enfants.

    Selon ses dires, la vie dans la Ghouta était pénible à cause du manque de denrées alimentaires et de médicaments. Quant à l’aide humanitaire, les radicaux s’en sont emparés et l’ont cachée dans leurs entrepôts.

    De nombreux habitants de la Ghouta ont indiqué au correspondant de Sputnik qu’au début il était quasi-impossible de quitter l’enclave contrôlée par les radicaux qui les menaçaient de mort. Pour que la première tentative soit réussie, des personnes ont formé un groupe et se sont dirigés vers un couloir humanitaire, malgré les tirs, indiquent-ils.

    Dossier:
    Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)

    Lire aussi:

    Les premiers évacués de la Ghouta témoignent pour Sputnik
    Ghouta: «La plupart des civils ont quitté les territoires contrôlés par les radicaux»
    Moscou: l’opération contre-terroriste dans la Goutha orientale touche à sa fin
    Tags:
    famine, témoignage, radicaux, évacuation, Ghouta orientale, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik