Ecoutez Radio Sputnik
    Ambassade russe à Londres

    Royaume-Uni au sein de la Russie: «great startup», selon l'ambassade russe

    © REUTERS / Hannah McKay
    International
    URL courte
    4380

    L'ambassade russe à Londres a qualifié d'«excellente startup» l'idée d'un journaliste britannique qui a proposé de rattacher le Royaume-Uni à la Russie.

    La mission diplomatique russe à Londres a réagi à une tribune publiée samedi par The Times, dont l'auteur Giles Coren propose ironiquement au Royaume-Uni d'étudier la possibilité d'entrer au sein de la Fédération de Russie.

    Dans le texte intitulé «Si nous ne pouvons pas vaincre les Russes, rejoignons-les», le journaliste énumère les éventuels avantages d'une telle décision. Selon lui, si le Royaume-Uni se rattache à la Russie, il sera par exemple doté d'une puissante armée et n'aura pas besoin de boycotter la Coupe du Monde de football 2018 dont il sera ainsi le pays hôte.

    L'ambassade russe à Londres a publié sur son Twitter une photo de la page du Times avec la tribune de M.Coren, qualifiant son projet d'«excellente startup»:

    Auparavant, le Foreign Office avait déclaré que Londres devrait reconsidérer sa présence diplomatique et politique à la Coupe du Monde en Russie suite à l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal.

    Le 4 mars dernier, Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, a accusé la Russie d'être derrière l'empoisonnement des Skripal, sans toutefois présenter de preuves tangibles pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni.

    Lire aussi:

    Affaire Skripal: Londres expulse 23 diplomates russes
    Moscou exige de Londres une rencontre entre Ioulia Skripal et diplomates russes
    Mondial en Russie: Londres voulait un boycott occidental mais a échoué
    Tags:
    rattachement, Mondial 2018, Russie, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik