Ecoutez Radio Sputnik
    Affrontements à Barcelone

    Violents clashes entre la police et des manifestants en Catalogne ce dimanche (vidéo)

    © REUTERS / Albert Gea
    International
    URL courte
    636

    Les manifestations qui ont éclaté dimanche en Catalogne après l’arrestation de l’ex-Président catalan ont été marquées par des heurts violents entre forces de l’ordre et militants indépendantistes. Les policiers ont repoussés les manifestants à coups de matraque. Plus de 100 blessés ont été signalés. Ces images glaçantes ont été captées en vidéo.

    En Catalogne, des milliers de militants indépendantistes sont descendus dans la rue dimanche pour protester contre l'arrestation de l'ex-dirigeant catalan Carles Puigdemont. Des affrontements violents ont rapidement éclatés à Barcelone où des manifestants, à l'appel d'un groupe radical, les Comités de défense de la République (CDR), ont tenté d'approcher de la préfecture. Les policiers catalans, les Mossos d'Esquadra, les ont repoussés à coups de matraque et en tirant en l'air.

    Les images illustrant cette scène ont été captées en vidéo.

    Selon les services de secours, au moins 100 personnes ont été blessées en Catalogne, dont 22 policiers. Auparavant, les secours avait fait état de sept personnes blessées dans la ville de Lleida, à 150 km à l'ouest de Barcelone, et d'un blessé à Tarragone, plus au sud.

    Presque la totalité des blessés ont été touchés à Barcelone, 92 personnes.

    Au total, selon des informations non officielles, quelques milliers de personnes avaient pris part dans les manifestations. Ainsi, selon l'agence Efe, le nombre de manifestants à Barcelone s'élevait à 56.000 personnes.

    Des manifestations moins nombreuses ont également eu lieu à Lleida, à Tarragone et à Gérone où Carles Puigdemont a occupé pendant un certain temps un poste de maire.

    ​À l'heure actuelle, les médias locaux évoquent dix arrestations.

    Carles Puigdemont a été interpellé dimanche par la police allemande alors qu'il se rendait en voiture du Danemark vers la Belgique, en vertu d'un mandat d'arrêt européen délivré par l'Espagne. Il sera présenté lundi à un juge pour confirmer son identité, a annoncé le parquet du Land du Schleswig-Holstein. Un tribunal à Schleswig devra ensuite décider de son placement formel en détention en vue d'une remise à l'Espagne, selon le communiqué du parquet qui ne précise pas la durée de la procédure.

    L'intervention brutale de la police espagnole pour empêcher des électeurs de voter lors du référendum d'autodétermination, a suscité l'indignation en Catalogne, au-delà des milieux indépendantistes, et de vives condamnations internationales. D'après le gouvernement de la communauté autonome, les heurts qui ont opposé la police et les partisans du référendum catalan ont fait plus de 800 blessés. Selon le ministère espagnol de l'Intérieur, 33 policiers ont également été blessés dans les heurts.

    Lire aussi:

    «Forces d'occupation dehors!»: 40.000 Catalans dans les rues de Barcelone
    Barcelone: plus d'un million de personnes protestent contre l'indépendance de la Catalogne
    Barcelone: 450.000 personnes réclament l'indépendance de la Catalogne
    Tags:
    blessés, manifestation, police, violences, émeutes, Carles Puigdemont, Catalogne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik