International
URL courte
Frappe contre la base de Tiyas en Syrie (12)
7615610
S'abonner

Les informations sur le responsable des frappes contre une base aérienne syrienne dans la province de Homs sont très contradictoires, ce qui nécessite une enquête et prouve que la situation est dangereuse en Syrie, a annoncé le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Le chef de la diplomatie russe a commenté les frappes de missiles visant la base aérienne Tiyas, dans la province syrienne de Homs.

«Il faut mener une enquête. Il y a beaucoup de communiqués sur qui volait, qui ne volait pas. Washington a, du moins pour le moment, nié que les frappes aient été menées par des Américains ou par un membre de la coalition», a déclaré Sergueï Lavrov lors d’un point presse à Moscou.

Selon lui, cela «prouve une fois de plus que la situation devient dangereuse en Syrie, où apparaissent des acteurs que personne n'a invité nul part».

«Qui [ces joueurs, ndlr] se sont invités eux-mêmes sous prétexte de lutte contre Daech*, de lutte antiterroriste. Puis, à part ces objectifs, d'autres objectifs ont fait leur apparition. Ceux qu'on annonce comme ceux qu'on cache soigneusement», a-t-il ajouté.

Les médias d'État syriens, citant une source militaire, ont qualifié la frappe aérienne contre la base aérienne syrienne Tiyas d'«agression israélienne» menée par des «avions F-15 qui ont tiré plusieurs missiles depuis les terres libanaises».

Le ministère russe de la Défense a auparavant annoncé que «deux avions F-15 de l'aviation israélienne, sans entrer dans l'espace aérien syrien, ont attaqué avec huit missiles téléguidés l'aérodrome de Tiyas depuis le territoire libanais».

La défense antiaérienne des forces armées syriennes a détruit cinq missiles téléguidés en vol tandis que trois missiles ont atteint «la partie ouest de l'aérodrome», d'après les données des militaires russes.

Les autorités syriennes ont elles aussi accusé Israël d'avoir mené la frappe contre leur base. De son côté, l'armée de défense israélienne a refusé de commenter la déclaration russe sur l'attaque contre la base syrienne T-4.

Plusieurs missiles ont frappé tôt lundi matin une base aérienne de l'armée syrienne dans le gouvernorat de Homs, a annoncé l'agence de presse Sana, se référant à son correspondant.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Frappe contre la base de Tiyas en Syrie (12)

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Ces 17 millions de Français seront prioritaires pour obtenir le vaccin anti-Covid
Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Tags:
base aérienne, frappe aérienne, Sergueï Lavrov, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook