Ecoutez Radio Sputnik
    Province d'Homs

    Frappe israélienne contre une base syrienne: Téhéran donne sa version

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    Frappe contre la base de Tiyas en Syrie (12)
    277620

    Le ministère iranien des Affaires étrangères a condamné la frappe israélienne contre une base aérienne syrienne dans la province de Homs et en a listé les raisons.

    Évoquant les frappes contre une base syrienne dans le gouvernorat de Homs, la diplomatie iranienne a estimé qu'elles étaient liées avec la tragédie dans la bande de Gaza et avaient pour but de renforcer les positions des groupes terroristes dans la région.

    «Les actions d'Israël visaient à détourner l'attention public du drame à Gaza où ont été tuées des dizaines de personnes et des milliers ont été blessées», a annoncé Bahram Qassemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

    «L'attaque d'Israël contre la Syrie est une violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de cette dernière et contredit tous les lois et normes internationales, ne fait que compliquer la situation critique en Syrie et dans la région», a-t-il encore fustigé.

    La base aérienne syrienne de Tiyas, connue également comme T-4, située dans l'est de la province de Homs, a été attaquée avec des missiles dans la nuit du 8 au 9 avril. Selon le ministère russe de la Défense, la frappe a été réalisée par deux chasseurs israéliens F-15: trois missiles ont atteint leur cible et cinq autres ont été abattus.

    Des médias syriens ont qualifié la frappe aérienne d'«agression israélienne» et ont évoqué des morts et des blessés. L'agence iranienne Fars a à son tour fait état de la mort de quatre ressortissants de la République islamique d'Iran.

    De son côté, l'armée de défense israélienne a refusé de commenter la déclaration russe sur l'attaque contre la base syrienne T-4.

    Dossier:
    Frappe contre la base de Tiyas en Syrie (12)

    Lire aussi:

    Que fera Israël pour barrer la route à l’Iran en Syrie?
    Le Liban réagit à l’utilisation par Israël de son espace aérien pour frapper la Syrie
    Frappe israélienne: Damas se réserve le droit de protéger son peuple par tous les moyens
    Tags:
    attention, frappe aérienne, victimes, aérodrome syrien T-4 de Tiyas, ministère iranien des Affaires étrangères, Homs, Gaza, Iran, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik