Ecoutez Radio Sputnik
    Un défilé militaire à l'occasion de la Journée nationale de l'armée hors de Téhéran

    «Détruire» Israël: les propos de Netanyahu mettent Téhéran en rage

    © AP Photo / Ebrahim Noroozi
    International
    URL courte
    36979

    Après que le Premier ministre israélien a appelé à l'action contre l'Iran, le représentant du guide suprême iranien auprès des Forces Al-Qods, Ali Shirazi, a prévenu que Téhéran pourrait bien «détruire Israël».

    Le porte-parole du guide suprême iranien auprès des Forces Al-Qods, Ali Shirazi, cité par l'agence Fars, a mis en garde Israël contre toute «mesure stupide» à l'égard de la République islamique, ajoutant que Téhéran pourrait le «détruire».

    «Si Israël désire poursuivre son existence perfide […] il doit éviter les mesures stupides. S'ils donnent des excuses à l'Iran, Tel Aviv et Haïfa seront détruites», a déclaré Ali Shirazi, chef religieux iranien et représentant du guide suprême, Ali Khamenei, auprès des Forces Al-Qods.

    Les propos du chef religieux viennent en réponse aux propos du chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahu qui a appelé, lors d'une cérémonie commémorative annuelle de l'Holocauste, à passer à l'action contre l'Iran.

    Au cours des derniers jours, la situation au Proche-Orient s'est sérieusement tendue dans le contexte d'une attaque chimique présumée dans la ville de Douma, près de la capitale syrienne, ainsi que de l'attaque contre la base aérienne syrienne T-4 de Tiyas.

    La base, située dans l'est de la province de Homs, a été attaquée par des missiles le 9 avril dernier. L'armée syrienne a ouvert le feu pour intercepter ces missiles. Selon des médias syriens, l'attaque a fait des morts et des blessés. D'après le ministère russe de la Défense, la frappe a été réalisée par deux chasseurs israéliens F-15: trois missiles ont atteint leur cible et cinq autres ont été abattus. Israël a refusé de commenter la situation.

    Lire aussi:

    Que prépare l’Iran contre Israël en réponse aux frappes de Tel Aviv sur une base syrienne?
    Frappe contre la Syrie: tôt ou tard, Israël en répondra, prévient Téhéran
    Hezbollah: la frappe d’Israël sur la Syrie le met en «confrontation directe» avec l’Iran
    Tags:
    actions, destruction, déclaration, propos, menaces, Benjamin Netanyahu, ayatollah Ali Khamenei, Ali Shirazi, Téhéran, Haïfa, Tel Aviv, Iran, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik