Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un et Moon Jae-in lors du sommet intercoréen à Panmunjeom

    Sommet intercoréen: les dirigeants du Sud et du Nord ont signé une déclaration commune

    © REUTERS / TV
    International
    URL courte
    24711

    Dans le cadre d'une déclaration conjointe des dirigeants sud-coréen et nord-coréen, les deux pays ont convenu de cesser toutes leurs activités hostiles sur mer, sur terre et dans les airs. De plus, les pays vont déclarer cette année la fin de la guerre de Corée et transformer l'accord de cessez-le-feu en accord de paix.

    Le leader nord-coréen Kim Jong-un et le Président sud-coréen Moon-Jae-in ont signé vendredi une déclaration conjointe dans le cadre du sommet de Panmunjeom. 

    Les dirigeants des deux Corées ont convenu de cesser toutes leurs activités hostiles sur mer, sur terre et dans les airs. 

    Les deux dirigeants ont exprimé leur volonté de transformer la zone démilitarisée (DMZ) qui sépare les deux pays en une «zone de paix». Il n'y aura plus de guerre entre les Corées, souligne la déclaration.

    La Corée du Sud et la Corée du Nord vont déclarer cette année la fin de la guerre de Corée, dont l'armistice avait été signée en 1953, et vont transformer l'accord de cessez-le-feu en accord de paix.

    De plus, les dirigeants se sont engagés vendredi à opérer une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne». Les parties ont convenu que les mesures prises par le Nord pour dénucléariser la péninsule coréenne sont d'une grande importance et ont décidé qu'à l'avenir, le Sud et le Nord feront tout leur possible pour tenir leurs engagements.

    Le Président Moon se rendra cet automne à Pyongyang, ajoute la déclaration. De son côté, Kim Jong-un a promis de ne pas répéter «les erreurs du passé».

    «Nous renonçons à toute action hostile. Cela se produira le 1er mai et comprendra l'élimination physique des moyens de propagande, ainsi que la cessation totale de la distribution de tracts dans la zone démilitarisée», indique le document.    

    En outre, Kim Jong-un a déclaré ses espoirs quant à une réunification de la péninsule.

    «Je crois que le Nord et le Sud se réuniront dans l'avenir», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse dans le cadre du sommet intercoréen.    

    Kim Jong-un a annoncé s'attendre à ce que les Nord-Coréens et les Sud-Coréens puissent à l'avenir traverser la frontière librement entre les deux pays.    

    Vendredi, Kim Jong-un est devenu le premier dirigeant nord-coréen à franchir la ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule. La première réunion avec le Président sud-coréen Moon Jae-in s'est déroulée dans la partie sud-coréenne de la zone démilitarisée. Comme prévu, les dirigeants des deux Corées ont discuté des questions dont dépendent l'amélioration des relations Nord-Sud, ainsi que de la dénucléarisation nord-coréenne et des perspectives de réunification.

    Les dirigeants du Sud et du Nord ont signé une déclaration commune
    © Sputnik .

     

    Lire aussi:

    Pourquoi le Président sud-coréen a téléphoné à Poutine après le sommet avec Kim?
    Sécurité au pas de course! 12 gardes du corps de Kim le suivent en courant (vidéo)
    Synchronisez vos montres! Pyongyang rejoint le fuseau horaire de Séoul
    Tags:
    déclaration, Moon Jae-in, Kim Jong-un, Péninsule de Corée, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik