Ecoutez Radio Sputnik
    le Consulat russe à Seattle

    Washington explique le retrait du drapeau russe du consulat à Seattle

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    23480

    La résidence du consulat général russe à Seattle a perdu son statut et il est désormais «inapproprié» de laisser flotter le drapeau tricolore, a affirmé le département d’État américain.

    Le drapeau national a été retiré de la résidence du consulat général russe à Seattle, car l'établissement a perdu son statut, a annoncé à Sputnik un porte-parole du département d'État américain.

    Selon lui, après le 1er avril, lorsque le fonctionnement du consulat a été stoppé par les autorités américaines, il était «inapproprié d'y laisser flotter le drapeau russe».
    Le responsable a ajouté que Washington avait demandé aux diplomates russes de retirer leur drapeau, mais que ces derniers ont décidé de ne pas le faire.

    «Comme les Russes ont préféré de ne pas porter ce respect à leur drapeau, nous l'avons fait pour eux», a poursuivi le porte-parole. Il a noté que les employés du département d'État avaient retiré le drapeau «avec respect» samedi soir et le transmettraient à l'ambassade russe à Washington.

    Le 25 avril, des représentants du gouvernement américain ont cassé les serrures de l'entrée principale du Consulat général de Russie à Seattle et ont pénétré dans la résidence, propriété russe, que les diplomates avaient fermée et quittée la veille à la demande des États-Unis.

    Le 26 mars, les autorités américaines avaient annoncé la fermeture du consulat général de Russie à Seattle en solidarité avec Londres, qui accuse Moscou de tentative d'assassinat de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia au Royaume-Uni.

    Lire aussi:

    Le retrait du drapeau russe à Seattle, une «violation de la Charte de l’Onu»
    La Russie ne perquisitionnera pas les bâtiments diplomatiques américains
    Moscou s’insurge contre la saisie de sa propriété diplomatique aux États-Unis
    Tags:
    diplomatie, drapeau, consulat, Russie, Seattle, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik