International
URL courte
1214
S'abonner

Le service officiel de renseignement des États-Unis, la National Security Agency, a collecté 534 millions d'enregistrements d'appels téléphoniques et de messages en 2017, soit un chiffre trois fois supérieur à celui de l’année précédente, selon un rapport.

En 2017 la National Security Agency, connu plus largement sous le sigle NSA, a collecté 534 millions d'enregistrements d'appels téléphoniques et de messages, soit près du triple par rapport à 2016, a indiqué l'agence de renseignement dans son rapport annuel publié ce vendredi.

À titre de comparaison, l'année dernière ce chiffre s'élevait à 151 millions. La NSA  a cependant souligné que les enregistrements collectés n'incluaient que le numéro et l'heure de l'appel ou du SMS, mais pas son contenu.

En outre, tous les appels recueillis par le gouvernement américain ne sont pas nationaux. Les enregistrements comprennent également des numéros étrangers et des doubles appels, selon le rapport.

Le rapport annuel a été publié en vertu du Freedom Act et de la FISA Amendments Reauthorization Act, qui prescrit de rendre ces informations publiques chaque année.

Le directeur des renseignements nationaux (DNI) a commencé à publier des statistiques en 2014 après que le lanceur d'alerte Edward Snowden a divulgué un certain nombre de programmes de surveillance américains.

Inculpé par la justice américaine pour espionnage et vol de documents appartenant à l'État, Edward Snowden vit aujourd'hui en Russie où il s'est réfugié en 2013.

 

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
enregistrement, renseignement, collecte, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook