Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires saoudiens

    Un missile yéménite aurait détruit des positions de l'armée saoudienne près d'Asir

    © REUTERS / Faisal Al Nasser
    International
    URL courte
    4760

    Un tir de missile yéménite aurait visé dimanche les militaires et les mercenaires de la coalition arabe stationnés sur une base saoudienne dans la région d'Asir.

    Un missile Zalzal 2 tiré depuis le Yémen a frappé la base d'Ain al-Thwareen de l'armée saoudienne qui se trouve dans la zone d'Asir dans le sud du pays, a affirmé dimanche la chaîne de télévision al-Masirah, contrôlée par les houthis yéménites.

    Selon la radio, deux membres de l'armée saoudienne ont été abattus par des tireurs d'élite yéménites sur la base militaire de Haskul à Jizan, zone située à la frontière de la région d'Asir.

    Pour leur part, les forces aériennes saoudiennes ont effectué une série de frappes aériennes dans les gouvernorats yéménites de Saada, al-Hudaydah et Hajjah qui sont contrôlés par les insurgés houthis. D'après al-Masirah, les attaques saoudiennes ont fait au moins sept morts parmi les civils.

    Les tirs de missiles visant le territoire saoudien se sont intensifiés ces derniers jours en réaction à la mort de plusieurs leaders houthis dans des attaques de la coalition arabe dirigée par Riyad.

    Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant d'une part les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ex-Président Ali Abdallah Saleh, tué le 4 décembre dernier, et d'autre part les forces gouvernementales et les milices populaires loyales au Président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenu par la coalition arabe.

    Lire aussi:

    La défense aérienne saoudienne abat un missile des rebelles houthis
    Quatre fortes détonations se sont fait entendre dans la capitale de l'Arabie saoudite
    Les rebelles houthis demandent aux étrangers de quitter l’Arabie saoudite
    Tags:
    conflit, base militaire, missiles, Houthis, coalition arabe, Arabie Saoudite, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik