Ecoutez Radio Sputnik
    Benjamin Netanyahu

    Réactions politiques mondiales sur le retrait US de l’accord nucléaire avec l’Iran

    © Sputnik . Alexeï Filippov
    International
    URL courte
    525103

    De nombreux pays, dont la France, la Russie, Israël, l’Iran ou encore la Syrie, se sont prononcés sur la décision de Donald Trump de quitter l’accord nucléaire avec l’Iran.

    Plusieurs États ont réagi à la déclaration du Président américain selon laquelle les États-Unis sortaient de l’accord nucléaire avec l’Iran.

    Benjamin Netanyahu a annoncé soutenir sans réserve l’initiative de Donald Trump qui a dit se retirer de l’accord nucléaire et vouloir restituer les sanctions contre Téhéran.

    «Israël soutient pleinement l’importante décision prise aujourd’hui par Donald Trump de renoncer à l’accord nucléaire catastrophique avec le régime terroriste de Téhéran», a notamment indiqué le Premier ministre.

    Sur son compte Twitter, le Président français a annoncé que «la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni regrettent la décision américaine de sortir de l'accord nucléaire» iranien et vont «travailler collectivement» à un accord «plus large».

    La Russie regrette la décision du Président des États-Unis, pourtant, une telle déclaration n’est pas surprise, a souligné le représentant permanent adjoint auprès de l’Onu Dmitri Polyanski.

    «Nous sommes très déçus. Ce n’est pas une surprise», a-t-il notamment dit.

    S'adressant à la nation après l'annonce du retrait des États-Unis de l'accord nucléaire, le Président iranien Hassan Rohani a insisté sur le fait que son pays ne le résiliait pas et que l'accord parachevé en 2015 restait en vigueur entre la République islamique et les cinq autres signataires.

    L'Arabie saoudite, quant à elle, a dit soutenir la décision de Donald Trump.

    «Le royaume soutient et salue les démarches annoncées par le Président américain en vue d'un retrait de l'accord nucléaire» conclu entre l'Iran et six grandes puissances en 2015, affirme un communiqué officiel diffusé par la chaîne de télévision d’état Al-Ekhbariya.

    L’ancien Président américain, Barack Obama, a qualifié la sortie de l’accord de «grosse erreur».

    Les autorités syriennes ont condamné l’initiative américaine, relate le ministère syrien des Affaires étrangères.

    «La République arabe syrienne dénonce vigoureusement la décision du Président américain de sortir de l’accord nucléaire avec l’Iran. Cette action confirme à nouveau le refus et le non-respect des accords et des résolutions internationales par des États-Unis.»

    Qualifiant Téhéran de principal sponsor du terrorisme mondial et dénonçant son influence au Moyen-Orient, Donald Trump a confirmé ce mardi sa décision de faire sortir son pays de l'accord nucléaire iranien.

    Lire aussi:

    Le choix de Donald Trump de quitter l’accord nucléaire iranien
    Accord nucléaire: le Président iranien promet «des remords historiques» à Washington
    Hassan Rohani: l'Iran n'exclut pas de reprendre l'enrichissement d'uranium
    Tags:
    programme nucléaire iranien, Benjamin Netanyahu, Donald Trump, Arabie Saoudite, Iran, Israël, Syrie, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik