Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Sénateur russe: Trump «fait un pas vers sa guerre» contre l’Iran

    © AP Photo / Manuel Balce Ceneta, File
    International
    URL courte
    13639

    En se retirant de l’accord avec l’Iran, les États-Unis se rapprochent d’une guerre contre ce pays, a déclaré le sénateur russe Alexeï Pouchkov. Selon lui, Donald Trump est en quête de «sa propre guerre» à l’instar de ces prédécesseurs.

    Le sénateur russe Alexeï Pouchkov a qualifié le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien d'un pas de Donald Trump vers une guerre contre l'Iran.

    «[Donald] Trump a tellement hâte de se retirer de l'accord avec l'Iran comme s'il voulait déclencher une guerre contre ce pays le plus vite possible. Chaque Président américain depuis ces 20 dernières années a eu sa guerre, [George W.] Bush en a même eu deux. [Donald] Trump revient sur la doctrine de Bush à l'égard de l'Iran. Il a fait un pas vers sa guerre», a écrit M.Poushkov sur sa page Twitter.

    Mardi le Président américain a annoncé sa décision de retirer les États-Unis de l'accord de Vienne sur le programme nucléaire iranien. Le Plan global d'action conjoint (JCPOA) est un accord signé à Vienne, en Autriche, le 14 juillet 2015, par les huit parties suivantes: les pays du P5+1: les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni) et l'Allemagne, ainsi que l'Union européenne et la République islamique d'Iran. Le locataire de la Maison-Blanche a également annoncé le rétablissement de toutes les sanctions levées suite à l'adoption de cet accord.

    Lire aussi:

    L’Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l’attaque des deux pétroliers en mer d’Oman?
    L'armée US annonce diffuser de nouvelles images de l'attaque des pétroliers en mer d'Oman
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Tags:
    programme nucléaire iranien, Donald Trump, Alexeï Pouchkov, Iran, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik