Ecoutez Radio Sputnik
    Falcons du désert brûler le drapeau de l`EI (organisation terroriste interdite en Russie)

    Les défaites militaires en Syrie se répercutent sur les revenus de Daech

    © Sputnik . Mikhail Alaeddin
    International
    URL courte
    3130

    Suite à l'opération russe en Syrie, les revenus de Daech* ont diminué de 90% depuis 2016, ne s’établissant en 2017 qu’aux alentours de 400 millions USD, selon le directeur adjoint du département des nouveaux défis et menaces du ministère russe des Affaires étrangères. Pourtant selon lui, Daech garde encore sa capacité à commettre des attentats.

    Selon le rapport présenté par le département des nouveaux défis et menaces du ministère russe des Affaires étrangères, l'opération antiterroriste en Syrie a privé Daech* d'une grande partie de sa base financière. Ainsi, depuis le «pic de popularité» enregistré en 2014 avec un «budget» de 1,8 milliard de dollars, le «budget» de l'organisation est en baisse et a été estimé à 400 millions de dollars en 2017.

    Il est indiqué qu'après la perte de contrôle sur les grandes villes en Syrie et en Irak, les membres de Daech* alimentent leur «budget» avec des moyens du banditisme, comme le commerce des êtres humains, de la drogue et des armes. En outre, des dons volontaires venant de l'étranger continuent de constituer une part important du budget de l'organisation.

    Pourtant comme l'a indiqué le directeur adjoint du département des nouveaux défis et menaces du ministère russe des Affaires étrangères, Dmitri Feoktistov, «malgré les défaites militaires, la perte de contrôle sur les territoires et d'un seul organe directeur, Daech* garde son potentiel et sa capacité à commettre des attentats, à recruter de nouveaux partisans, à répandre son idéologie».

    Les propos du diplomate russe sont également approuvés leurs collègues américains qui estiment aussi que la menace mondiale que représente Daech* n'a pas disparu, mais qu'elle s'est transformée, «se répandant à travers le monde entier» et créant ces trois dernières années environ 10 nouvelles branches.

    À la mi-mai, lors du neuvième volet des négociations d'Astana sur le problème syrien, l'envoyé spécial du Président russe pour la Syrie, Alexandre Lavrentiev, a annoncé que des détachements de Daech* étaient toujours présents à la frontière entre la Syrie et l'Irak, à l'est et à l'ouest de l'Euphrate. De fait, l'homme politique a promis que la lutte contre l'organisation terroriste se poursuivrait.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Enregistrant de lourdes pertes, Daech transfère de l'argent en Europe
    Des restes de Daech sont «toujours présents à la frontière entre la Syrie et l’Irak»
    3.000 camions-citernes des terroristes et 200 sites pétroliers détruits par la Russie
    Tags:
    revenus, Daech, Dmitri Feoktistov, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik