International
URL courte
32676
S'abonner

En accueillant Emmanuel Macron et son épouse au palais de Constantin près de Saint-Pétersbourg, Vladimir Poutine a offert à la First Lady française un bouquet de fleurs.

Le Président russe a offert à Brigitte Macron, qui accompagnait ce jeudi son époux au palais de Constantin, non loin de Saint-Pétersbourg, un bouquet de roses.

La vidéo diffusée sur YouTube montre Vladimir Poutine offrant des fleurs à l'épouse d'Emmanuel Macron qui semble être touchée d'une telle attention.

Plus tôt, lors du déplacement en Russie d'Angela Merkel, le Président russe lui a aussi offert un bouquet de roses claires.

Cet épisode a pourtant préoccupé des médias allemands. Ainsi, selon le Bild, Vladimir Poutine aurait «offensé la dignité» de la chancelière allémande. Selon l'auteur de l'article, les dirigeants de niveau mondial doivent se saluer uniquement par une poignée de main. Les journalistes estiment que le bouquet a été offert pour souligner que Mme Merkel est une femme.

La 22e édition du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) se tiendra du 24 au 26 mai 2018. La France et le Japon, en tant qu'invités d'honneur du SPIEF, disposent de leurs propres pavillons d'exposition sur le site. Le stand français accueillera notamment, Air liquide, Auchan, Danone, Engie, Michelin, Sanofi, Schneider Electric, Servier, Société Générale, TechnipFMC et Total.

Lire aussi:

Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Licenciement en cas de non-vaccination? La droite dénonce «une volonté de revanche sur le dos des salariés»
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Plus besoin d’autorisation parentale pour vacciner les ados de 16 ans: «Le gouvernement ouvre une boîte de Pandore»
Tags:
fleurs, Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2018, Brigitte Macron, Emmanuel Macron, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Saint-Pétersbourg, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook