Ecoutez Radio Sputnik
    Giuseppe Conte

    Le nouveau chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a prêté serment

    © REUTERS / Alessandro Bianchi
    International
    URL courte
    7241
    S'abonner

    L’avocat de 53 ans, Giuseppe Conte, nommé Président du Conseil italien le 31 mai, a prêté serment ce vendredi.

    Vendredi après-midi, le nouveau chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a prêté serment sur la Constitution en présence du Président de la République Sergio Mattarella.   

    Les deux vice-présidents du Conseil, Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 Etoiles (M5S), et Matteo Salvini, secrétaire fédéral de la Ligue, ont fait de même après lui et avant les autres membres du gouvernement.

    «Je jure d'être fidèle à la République, d'en respecter loyalement la Constitution et les lois et d'exercer mes fonctions dans l'intérêt exclusif de la nation», a proclamé chaque membre de ce nouveau gouvernement en présence de Sergio Mattarella.

    Le Président russe a félicité M.Conte pour sa nomination au poste de Président du Conseil, a annoncé le Kremlin dans un communiqué. Vladimir Poutine a souhaité au nouveau chef du gouvernement italien que son travail contribue au développement d’une collaboration constructive dans plusieurs domaines.

    Le 31 mai, Giuseppe Conte, désigné Président du Conseil italien, a présenté la liste des membres de son cabinet à Sergio Mattarella. Matteo Salvini y était proposé au poste de ministre de l'Intérieur et Luigi Di Maio à celui du Développement économique, du Travail et de la Politique sociale. 

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    La loi de la jungle: un python tué par le ratel qu’il étranglait à cause de l’intervention d’un chacal – vidéo
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Tags:
    Matteo Salvini, serment, Giuseppe Conte, Luigi di Maio, Sergio Mattarella, Vladimir Poutine, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik