Ecoutez Radio Sputnik
    G8 (archives)

    Le G8, est-il toujours d’actualité? Le porte-parole du Kremlin commente

    © AP Photo / Sergey Ponomarev
    International
    URL courte
    8192

    Le format du G8 n’est plus tellement d’actualité pour la Russie, qui se consacre davantage au G20, a expliqué aux journalistes le porte-parole du Kremlin.

    L'actualité du format du G8 diminue, selon la Russie, alors que l'importance du G20, auquel Moscou prend une part active, monte en flèche, a déclaré lundi aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

    «Pourquoi est-ce qu'elle diminue? Parce que dans une situation changeante, tant dans les affaires politiques qu'économiques, c'est l'importance et la pertinence des formats comme le G20 qui montent en flèche, dans lequel la Russie prend une part active», a-t-il indiqué, répondant à la question de savoir si la Russie souhaitait et avait besoin de revenir dans le G8.

    À la question de savoir si Moscou accepterait de réintégrer le G8 en cas d'invitation ad hoc, le responsable a souligné que «des raisonnements hypothétiques ne sont guère possibles».

    Auparavant, Sahra Wagenknecht, députée au Bundestag et membre du parti de gauche Die Linke, s'est prononcée pour le retour de la Russie dans le G8, dans une interview à la station de radio Deutschlandfunk. C'est nécessaire pour y former une contre-puissance, voire une contre-politique face aux États-Unis, auxquels sont actuellement subordonnés les pays du G7, estime-t-elle.

    Le G8, un forum de pays industrialisés dont la Russie faisait partie depuis 1998, est devenu le G7 en 2014 après le rattachement de la Crimée, et comprend actuellement l'Allemagne, les États-Unis, le Canada, le Japon, la France, le Royaume-Uni et l'Italie.

    En avril dernier, le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas a jugé irréaliste le retour de la Russie dans le G8.

    Lire aussi:

    Le format du G8 est beaucoup plus significatif que celui du G7, selon Trump
    Trump explique pourquoi il faut réintégrer la Russie et revenir au G8
    Giuseppe Conte: «Que Vladimir Poutine soit à la table des négociations du G8»
    Tags:
    G8, Dmitri Peskov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik