Ecoutez Radio Sputnik
    Les environs de Manbij, en Syrie

    Les forces kurdes annoncent leur retrait de Manbij en Syrie

    © REUTERS / Rodi Said
    International
    URL courte
    12402

    Les Unités kurdes de protection du peuple (YPG) ont annoncé que leurs conseillers militaires se retireraient de la ville syrienne de Manbij.

    Les conseillers militaires des Unités kurdes de protection du peuple (YPG) quitteront la ville de Manbij dans le nord de la Syrie, lit-on dans un communiqué publié sur le site des Forces démocratiques syriennes dont les YPG font partie.

    Dans le document, les YPG rappellent que leurs combattants se sont retirés de Manbij en 2016, mais leurs conseillers militaires sont restés dans la ville pour coopérer avec le Conseil militaire local.

    Précédemment, la Turquie et les États-Unis avaient concerté une feuille de route destinée à stabiliser la situation à Manbij, une ville syrienne qui se trouve sous le contrôle des milices kurdes soutenues par Washington.

    Ankara juge les YPG comme étant affiliées au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) considéré comme terroriste en Turquie. Dans le même temps, la Turquie accusait les États-Unis de ne pas avoir tenu leur promesse d'assurer le départ des milices kurdes de Manbij qu'elles ont libérée de Daech* en juin 2016.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Les USA et la Turquie adoptent une feuille de route sur la ville syrienne de Manbij
    Ankara appelle Washington à cesser de soutenir les partis kurdes de Syrie
    Les USA auraient lancé la construction de deux bases militaires à Manbij en Syrie
    Tags:
    crise syrienne, retrait, Kurdes, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Manbij
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik