International
URL courte
5138
S'abonner

Lors du salon de l’armement Eurosatory 2018 qui se tient actuellement Paris, le fabricant allemand Rheinmetall AG a présenté son nouveau véhicule de combat d'infanterie, le Lynx KF41, appelé à relever les défis des guerres de l’avenir.

Le nouveau véhicule de combat d'infanterie allemand, le Lynx KF41, conçu par le conglomérat industriel Rheinmetall AG a été présenté lors du salon Eurosatory 2018, qui se déroule à Paris du 11 au 15 juin.

Les concepteurs de ce véhicule blindé espèrent qu'il intéressera des acheteurs étrangers, notamment l'armée américaine.

Ces derniers temps, les exigences auxquelles doivent répondre ce type de matériel militaire ont été sérieusement révisées pour les rendre conformes à ce que les spécialistes pensent être les conditions des conflits de l'avenir, a annoncé Ben Hudson, représentant du fabricant du Lynx KF41, Rheinmetall AG.

Selon lui, les adversaires potentiels de l'Allemagne ont sensiblement amélioré leurs capacités opérationnelles et moyens de combat, y compris dans le domaine de la guerre électronique et des armes de précision.

Le Lynx KF41 doit être capable de répondre à ces défis. Ce véhicule, qui pèse près de 50 tonnes, peut être reconfiguré rapidement en fonction des différentes tâches qu'il aura à remplir, telles que des missions de maintien de la paix, des opérations contre des guérillas et des combats contre des adversaires bien équipés, a ajouté M.Hudson.

​Le véhicule est doté du module de combat Rheinmetall Lance 2.0, équipé d'un canon automatique de 35 millimètres, d'une mitrailleuse de 7,62 millimètres et de deux lanceurs de missiles antichars guidés.

Interrogé par le portail russe Gazeta.ru, l'expert militaire et rédacteur en chef du magazine Arsenal de la Patrie, Viktor Mourakhovski n'a rien vu de nouveau dans le Lynx KF41.

«Je ne pense pas que le véhicule de combat d'infanterie Lynx KF41 soit d'une conception révolutionnaire. Les Allemands n'ont rien montré de nouveau avec ce véhicule», a-t-il déclaré.

M.Mourakhovski a ajouté que le Lynx KF41 était trop lourd. C'est pourquoi il ne pourra pas flotter et son transport par voie aérienne sera problématique.

Quant à la protection du véhicule de combat, elle est plus faible par rapport à son équivalent israélien, le Namer, et à des véhicules russes conçus sur la base du char T-14 Armata, estime l'expert. Il suppose que le prix du Lynx KF41 sera assez élevé.

«Ce véhicule est plus approprié pour des opérations de contre-guérilla dans des conflits de faible intensité [que pour des opérations à plus grande échelle, ndlr]. L'Allemagne essaie exactement d'éviter les guerres de ce type. De plus, ces tâches ont été résolues avec succès par le parc précédent de véhicules allemands militaires», a conclu Viktor Mourakhovski.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Tags:
opération militaire, opération, salon d'armement, véhicules de combat, véhicules blindés, T-14 Armata, Lynx KF41, Viktor Mourakhovski, Paris, Allemagne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook