Ecoutez Radio Sputnik
    Sarah Sanders

    La porte-parole de Trump mise à la porte d’un restaurant: l'immigration n’y est pour rien

    © AP Photo / Alex Brandon
    International
    URL courte
    114

    Ce sont les employés du restaurant Red Hen, parmi lesquels il y avait plusieurs homosexuels, qui ont refusé de servir la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders, a expliqué la propriétaire de cet établissement. Selon elle, ils étaient mécontents de la décision de Donald Trump de bannir les transgenres de l’armée.

    Stefani Wilkinson, propriétaire du restaurant Red Hen en Virginie qui a prié le 22 juin Sarah Sanders, porte-parole de la Maison-Blanche, et sa famille de quitter cet établissement a expliqué sa décision par la politique de Donald Trump qui, selon elle, est dirigée contre les minorités sexuelles, fait savoir The Washington Post.

    D'après le journal, parmi les employés de ce restaurant il y avait plusieurs homosexuels qui avaient été indignés par la décision du Président américain d'interdire aux transgenres de servir dans l'armée. Après avoir consulté ses subordonnés, Mme Wilkinson a prié la porte-parole de Donald Trump de quitter le restaurant. Elle a expliqué à sa cliente que son restaurant avait des valeurs que les visiteurs devaient respecter.

    Auparavant, le site TMZ avait indiqué que Sarah Sanders avait été priée de quitter le restaurant «pour des motifs de moralité». Le média avait également rappelé que plus tôt cette semaine, la secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis Kirstjen Nielsen n'avait pas réussi à manger dans un restaurant mexicain à cause d'activistes qui avaient protesté contre la politique migratoire du Président américain.

    En mars, Donald Trump a signé un mémorandum limitant l'accès à l'armée aux personnes ayant changé de sexe. Selon ce document, les transgenres qui «pourraient avoir besoin d'un traitement médical substantiel, notamment par des médicaments ou de la chirurgie, sont disqualifiés pour servir dans l'armée, sauf circonstances exceptionnelles».

    Lire aussi:

    Malgré l’interdiction, les personnes transgenres continueront à servir dans l’armée US
    «Honte!»: une ministre US contrainte de quitter un restaurant mexicain (vidéo)
    Personnes transgenres interdites dans l’armée US: Trump explique ses motifs
    Tags:
    homosexuel, transgenre, restaurant, présidence américaine, Sarah Huckabee Sanders, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik