Ecoutez Radio Sputnik
    Yachts

    Mieux qu’un jet privé! Les super-yachts des monarques et milliardaires (photos)

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    International
    URL courte
    Kirill Latypov
    6638

    Les super-yachts à moteur, symboles de richesse et de luxe, renforcent le statut et la puissance de leurs propriétaires, qu’ils soient princes, rois ou milliardaires. Sputnik a sélectionné pour vous les plus remarquables vaisseaux de cette catégorie.

    Les puissants de ce monde aiment à étaler leur statut et leurs richesses à l'aide de nombreux attributs, allant des automobiles de collection aux œuvres d'art, des avions privés aux villas de luxe. Mais au sommet de cette pyramide des vanités trônent indéniablement les super-yachts, que seuls monarques et des milliardaires peuvent se permettre.

    L'Azzam

    C'est le yacht le plus long du monde, mesuré à 180,6 mètres de long. L'Azzam a été construit en 2013 en Allemagne à la demande de Khalifa ben Zayed Al Nahyane, émir d'Abou Dabi et Président des Émirats arabes unis, dont les fonds souverains s'élèvent à 830 milliards de dollars.

    L’Azzam
    L’Azzam

    L'émir a déboursé la modique somme de 400 millions de dollars pour s'offrir ce bateau de luxe capable d'accueillir 36 invités avec ses 16 cabines distinctes. Le yacht est doté de deux moteurs de 94.000 chevaux et emploie 60 membres d'équipage.

    L'Eclipse

    L'homme d'affaire russe Roman Abramovitch disposait du yacht le plus long du monde avant qu'il ne soit ensuite dépassé par l'Azzam. Construit en 2010, son «Eclipse» est aussi connu sous le nom de «yacht à 1.5 milliard de dollars», bien que son prix d'achat soit en réalité plus proche des 500 millions de dollars.

    À bord du yacht, 36 cabines, deux hélisurfaces et deux piscines sont notamment à la disposition des invités de M. Abramovitch. L'Eclipse serait également équipé d'un système anti-paparazzi, capable de détecter les capteurs d'appareils photos numériques braqués sur lui et de rendre leurs éventuelles photos volées inutilisables.

    Le Dubaï

    Le vice-Président et Premier ministre des Émirats arabes unis, Mohammed ben Rachid Al Maktoum, également émir de Dubaï, dispose lui aussi d'un bateau de luxe baptisé le «Dubaï». Au début, ce projet avait été entrepris pour Jefri Bolkiah, Prince de Brunei, avant d'être suspendu en 1998. C'est le gouvernement de Dubaï qui a ensuite mis la main sur le yacht. En 2006, avec ses 162 mètres, une hélisurface, une piscine, un cinéma et un espace barbecue, le Dubaï a finalement pu être mis à l'eau.

    Le Dilbar

    En 2015, la compagnie allemande Lürssen, créatrice de l'Azzam, a entrepris la construction du Dilbar pour le milliardaire russe Alicher Ousmanov, qui a dû dépenser la somme de 600 millions de dollars pour cet hôtel flottant. Bien que sa longueur de 157 mètres n'en fasse que le quatrième plus long de cette liste, le Dilbar est néanmoins le plus grand yacht privé du monde en terme de jauge brute: 15 917 tonnes. Le tout géré par un équipage comptant au moins 80 personnes.

    Ce bateau a remplacé un autre «Dilbar» de 110 mètres de long, précédent joujou de M.Ousmanov avant de le rebaptiser «Ona» et de le mettre en vente en 2017.

    L'Al Saïd

    Ce ne sont pas seulement les monarques des Émirats qui disposent de marines privées de luxe. L'Al Saïd du sultan d'Oman Qabus ibn Saïd n'est pas qu'un yacht privé, mais un vrai bateau de croisière long de 155 mètres, capable d'accueillir 65 invités et un orchestre de 50 musiciens. Avant la construction du Dilbar, le déplacement en pleine charge de ce yacht qui compte un équipage de 150 personnes détenait le record du monde avec ses 15 850 tonnes.

    L'Al Saïd
    CC BY 3.0 / Qatarperegrine / Al-Said
    L'Al Saïd

    À noter que lors des voyages du sultan, le Dilbar est escorté par des navires de la marine omanaise.

    Le Fulk al Salamah

    Le dirigeant d'Oman dispose également d'un deuxième énorme yacht. Son nom, le «Fulk al Salamah» signifie le «navire de paix», intéressant quand on sait que c'était un navire militaire de débarquement de la marine du sultanat. Grâce à cette ancienne vie, le Fulk al Salamah est doté d'un hangar et est ainsi capable de transporter un hélicoptère.

    Le Fulk al Salamah
    CC BY-SA 3.0 / Joergsam / Malaga2
    Le Fulk al Salamah

    Le Topaz

    La passion pour les mini-navires de croisière semple être de famille chez les dirigeants des Émirats. Le cousin du Président des Émirats et vice-Premier ministre, Mansour bin Zayed Al Nahyan, peut lui aussi se vanter d'avoir un des plus grands yachts du monde: c'est le Topaz, 147 mètres de long, construit en 2010 pour la somme de 450 millions de dollars.

    En 2014 lors de la Coupe du monde de football au Brésil, l'acteur Leonardo DiCaprio avait été vu à bord du Topaz au large de Rio de Janeiro.
    Outre M. DiCaprio, le navire a pu accueillir 51 stars d'Hollywood.

    Le Prince Abdulaziz

    Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, roi d'Arabie saoudite, second producteur de pétrole après la Russie, se doit d'avoir un moyen de transport plus sérieux qu'un simple avion gouvernemental. Et il en dispose bien! Son yacht officiel, le «Prince Abdulaziz» a été construit en 1984 au Danemark pour le roi saoudien de l'époque, Fahd ben Abdelaziz Al Saoud. Il a à son bord un hôpital, une mosquée et un cinéma. Petit plus, le grand salon du pont principal est une réplique de celui du légendaire Titanic.

    Le Prince Abdulaziz
    Le Prince Abdulaziz

    Le Prince Abdulaziz est fréquemment déployé en Méditerranée pour permette à la famille royale de passer du bon temps dans ses villas d'Espagne ou de France.

    L'El Mahrousa (El Horriya)

    C'est l'un des plus anciens yachts à moteur du monde. Il a été construit en 1863 pour Ismaïl Pacha, khédive d'Égypte, du temps où le pays fait partie de l'Empire ottoman. Ce navire est devenu le premier à traverser le canal de Suez en 1869, idem pour le deuxième canal de Suez bien des années plus tard, en 2015.

     

    Contrairement aux autres yachts de la liste, possédés par des personnes concrètes, l'El Mahrousa est la propriété de l'État égyptien et le navire officiel de son Président.

     

    Le Yas

    Si c'est le yacht de luxe du Président des Émirats Arabe Unis qui ouvre cette liste, c'est le «Yas» du cheikh Hamdan bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, vice-Premier ministre des Émirats arabes unis mais également chef de la diplomatie, qui ferme notre top 10.

    Avec son coût de 180 millions de dollars, ce yacht fut relativement peu coûteux par rapport aux vaisseaux pré-cités. Tout comme le Fulk al Salamah, le Yas fut un navire militaire avant d'entamer une nouvelle carrière dans le civil. En effet c'est en 2011 que la frégate hollandaise HNLMS Piet Hein se mua en un super-yacht pour le cheikh, sa famille et les quelques 56 invités qui peuvent s'y installer dans 25 cabines indépendantes.

    Lire aussi:

    Les garde-côtes nord-coréens immobilisent un yacht russe
    Une orque joue avec un yacht et voilà ce qui arrive (vidéo)
    Deux Allemands frôlent la mort après qu'un castor a fait tomber un arbre sur leur yacht
    Tags:
    yacht, roi, président, milliardaires, bateau, navires, Roman Abramovitch, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Égypte antique, Dubaï, Oman, Méditerranée, Abou Dhabi, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Espagne, France, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik