Ecoutez Radio Sputnik
    Deux chausseurs F-35

    Malgré une commande d’appareils, l'Italie renonce à l'achat de F-35 américains

    © REUTERS / Australian Defence Force
    International
    URL courte
    16682

    L’Italie ne compte pas acquérir d’autres chasseurs F-35, l’avion de combat qui doit équiper la Marine italienne et dont le pays a auparavant passé commande pour 90 appareils, a annoncé le vendredi 6 juillet la ministre italienne de la Défense, Elisabetta Trenta.

    La ministre italienne de la Défense, Elisabetta Trenta, a commenté la possibilité d'achats de chasseurs F-35, l'avion de combat devant équiper la Marine italienne.

    «Nous n'achèterons aucun autre F-35 et nous sommes en train d'étudier toutes les possibilités afin de comprendre si notre intérêt, en termes économiques, est de réduire ou de maintenir le programme», a déclaré Mme Trenta lors d'une interview à la télévision La7.

    D'après les médias locaux, l'Italie a déjà reçu dix appareils tandis qu'elle avait auparavant passé commande pour 90 aéronefs. Comme l'indique Mme Trenta, le gouvernement italien est actuellement en train d'examiner la question des contrats déjà conclus, tout en sachant que l'annulation de ces accords pourrait entraîner de fortes pénalités financières.

    «Annuler la commande pourrait nous coûter plus cher que la maintenir […] Si je décidais de réduire le programme, il y aurait de fortes pénalités à payer et il y a en outre autour du F-35 de fortes retombées en matière technologique, de recherche et d'emploi», a ajouté la ministre.

    Elle a déclaré que le nouveau gouvernement italien, entré en fonction le 1er juin, se concentrera sur les intérêts nationaux lors de l'examen des contrats qui ont été conclus par le précédent exécutif.

    «Du point de vue politique, on aimerait augmenter le délai pour acheter les F-35 car cela permettra d'augmenter le budget pour les investissements, notamment dans les projets européens», a-t-elle conclu.

    Conçu pour tirer des armes nucléaires, le F-35 utilise les technologies furtives. Outre les Etats-Unis, le projet réunit l'Australie, le Royaume-Uni, le Danemark, l'Italie, le Canada, les Pays-Bas, la Norvège et la Turquie. Le crash d'un F-35 survenu en Floride suite à une panne du moteur a porté un coup dur à la réputation de cet avion.

    Parmi les défauts du chasseur constatés lors des tests, il convient de citer les casques susceptibles de blesser le cou du pilote au moment de l'éjection. Pire, cette blessure peut s'avérer létale.

    Ce défaut et de nombreux autres encore ont amené le Pentagone à publier une brochure indiquant aux pilotes la manière de réagir aux critiques dirigées contre l'avion.

    Lire aussi:

    Les combats en Syrie ont fait ricochet sur le tout nouveau chasseur américain F-35
    F-35 vs Su-35: à qui la victoire?
    Vice-amiral US: le F-35 est un fardeau insoutenable pour les USA
    Tags:
    achat, contrat, chasseur, défense, F-35 Lightning II, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik