International
URL courte
5012
S'abonner

Plus d’un millier de civils ont perdu la vie depuis 2014 dans des raids aériens menés en Irak et en Syrie par la coalition internationale sous commandement des États-Unis, apprend-on d'un communiqué de cette même coalition.

Les avions de la coalition internationale
© REUTERS / USAF/Staff Sgt. Shawn Nickel/handout via Reuters
Les frappes effectuées depuis 2014 par l’aviation de la coalition internationale anti-terroriste conduite par Washington ont coûté la vie à 1.059 civils, selon un communiqué publié cette même coalition.     

«Sur la base des informations disponibles, d'après l'évaluation de la Force opérationnelle unifiée conjointe (CJTF-OIR), pas moins de 1.059 civils ont été tués involontairement dans des frappes de la coalition depuis le début de l’opération Inherent Resolve», indique notamment ce document.

À la fin du mois de mai 2018, ce chiffre était de 939 civils.

Le gouvernement syrien s'est adressé à de très nombreuses reprises au Conseil de sécurité des Nations unies pour lui demander de condamner les opérations de la coalition qui font des victimes civiles et qui portent un préjudice matériel aux infrastructures.

Lire aussi:

Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Les trois attestations de déplacement différentes obligatoires pour sortir durant le reconfinement 
Les principales réactions du monde économique à l'allocution d'Emmanuel Macron
Tags:
civils, coalition, opération militaire, frappe aérienne, Conseil de sécurité de l'Onu, Syrie, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook