Ecoutez Radio Sputnik
    Alger

    Alger s’exprime sur l’attaque terroriste dans le sud de la Syrie qui a fait 215 victimes

    CC BY-SA 4.0 / Yelles / Le Musée des Beaux-Arts d'Alger vu depuis le Jardin d'Essai
    International
    URL courte
    12536

    L’Algérie condamne les attentats terroristes ayant ciblé, le 25 juillet la ville de Soueïda dans le sud de la Syrie. C’est ce qu’a déclaré, le 26, le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères affirmant que «ces attaques terroristes reflète sans doutes l'échec du projet sanguinaire» de Daech*.

    Alger a vivement réagi, le 26 juillet, via son ministère des Affaires étrangères, aux attaques terroristes perpétrées par Daech*, le 25 juillet, dans la ville syrienne de Soueïda et qui ont fait des dizaines de morts et de blessés civils.

    «Nous condamnons avec la plus grande vigueur les attaques terroristes sanglantes et barbares menées par le groupe terroriste autoproclamé État islamique*(Daech*/EI*), dans les villages de Soueida dans le sud de la Syrie ayant fait des dizaines de morts et de blessés parmi les civils», a déclaré Abdelaziz Benali Cherif, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, selon l'Algérie Presse Service (APS) dans son édition du 26 juillet.

    Le diplomate a affirmé que l'organisation terroriste a recouru à ce genre d'attaques suicides dans un acte de désespoir total. «La barbarie de ces attaques terroristes reflète sans doutes l'échec du projet sanguinaire de cette organisation terroriste et atteste d'une orientation obscurantiste étrange à toute confession et religion», a affirmé le responsable.

    En conclusion, M.Benali Cherif, tout en réitérant la condamnation de son pays au terrorisme aveugle, a appelé la communauté internationale à redoubler d'efforts jusqu'à l'éradication totale de ce fléau. «Nous réitérons notre rejet et condamnation du terrorisme sous toutes ses formes», a rappelé le diplomate, exhortant «les acteurs internationaux à poursuivre, voire à intensifier leurs efforts pour faire face à ce phénomène dangereux qui continue à représenter une véritable menace pour la paix et la sécurité dans le monde».

    La ville syrienne de Soueïda a été mercredi matin le théâtre d'une série d'attaques. Un kamikaze s'est fait exploser près d'un marché. L'armée syrienne est parvenue à éliminer quatre des six kamikazes appartenant à Daech* avant qu'ils ne puissent faire exploser d'autres bombes. Une nouvelle explosion s'est par la suite produite dans un autre quartier de cette ville située à 92 km de Damas.

    Les attentats ont été d'ailleurs accompagnés par des attaques de bandes terroristes contre des localités environnantes.

    Le bilan des explosions ne cesse de s'alourdir. Les attaques ont coûté la vie à plus d'une centaine de personnes et fait plus de 170 blessés, a annoncé à Sputnik une source au sein des forces de police.

    Selon les dernières informations disponibles fournies par les services médicaux, les attaques ont fait 144 morts et 178 blessés. Par la suite, on a fait état de 215 morts.

    Les attentants ont été revendiqués par Daech*, a signalé l'AFP, se référant à l'agence de propagande du groupe terroriste.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Plus de 200 morts dans les attentats de Daech dans le sud de la Syrie
    Puissante explosion dans le sud de la Syrie, au moins 38 morts
    Qu’est-ce qui relie les récents attentats en Syrie et le Sukhoi syrien abattu par Israël?
    Tags:
    victimes civiles, lutte antiterroriste, attentat, terrorisme, Abdelaziz Benali Cherif, Algérie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik