Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine et Trump au sommet d'Helsinki

    Kim Jong-un, Poutine…: Trump explique à quoi lui servent les rencontres au sommet

    © Sputnik . Sergueï Gouneev
    International
    URL courte
    354

    Revenant sur ses récents sommets avec des dirigeants étrangers, le chef d’État américain a expliqué à sa manière que les «rencontres sont une bonne chose» et en a évalué les effets.

    Les négociations font partie des devoirs présidentiels. En les accomplissant, un chef d'État n'a rien à perdre, mais beaucoup à gagner, estime Donald Trump.
    Répondant à la question de savoir pourquoi il cherchait à rencontrer Vladimir Poutine ainsi que d'autres chefs d'États, le Président américain a eu besoin de moins d'une minute pour faire part de ses réflexions.

    Dans une courte vidéo, le locataire de la Maison-Blanche s'est rappelé de son sommet avec Kim Jong-un et s'est félicité du fait que «personne ne tire plus de missiles» en direction des États-Unis, ni ne menait d'essais nucléaires.

    Donald Trump a ensuite évoqué sa récente rencontre avec Vladimir Poutine, la qualifiant de «fantastique».

    «Les rencontres avec des dirigeants étrangers sont une bonne chose, pas une mauvaise. Rien de mal ne peut arriver, tout ne peut qu'évoluer vers le meilleur. Surtout si le Président sait ce qu'il fait», a ajouté le chef d'État américain.

    Tenu le 16 juillet, le sommet d'Helsinki entre Donald Trump et Vladimir Poutine a été leur première rencontre grand format organisée en dehors des forums internationaux multilatéraux. Les deux chefs d'État s'étaient croisés pour la première fois à Hambourg en 2017 en marge du sommet du G20 avant de s'entretenir au Vietnam lors du sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC).

    Lire aussi:

    Helsinki, Syrie, Otan: les citations de Poutine que vous avez probablement manquées
    May ou Poutine? Trump précise quel interlocuteur serait plus facile pour lui
    Poutine: les efforts des Occidentaux pour isoler la Russie ont échoué
    Tags:
    rencontre, sommet, Vladimir Poutine, Donald Trump, Corée du Nord, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik