Ecoutez Radio Sputnik
    Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères

    Iran: les USA mènent une «guerre psychologique»

    © AFP 2018 Atta Kenare
    International
    URL courte
    3171

    Après que les États-Unis ont bombardé l’Iran de sanctions, le chef de la diplomatie iranienne a accusé Washington de mener «une guerre psychologique» contre son pays et ses partenaires commerciaux.

    Les États-Unis d'Amérique mènent une guerre psychologique contre l'Iran et ses partenaires commerciaux, a déclaré dimanche le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, selon l'agence de presse Tasnim.

    «[Les États-Unis] se concentrent sur une guerre psychologique contre l'Iran et ses partenaires commerciaux», a déclaré M.Zarif.

    Après son retrait unilatéral de l'accord nucléaire conclu en 2015 entre Téhéran et les grandes puissances, Washington a rétabli début août une première série de sanctions contre Téhéran et lancé un avertissement aux pays qui persisteraient à commercer avec l'Iran.

    La décision de Donald Trump de se retirer de l'accord a fait du mal aux États-Unis, a souligné le chef de la diplomatie iranienne, cité par l'agence ISNA.

    «À partir du moment où Trump a annoncé son retrait de l'accord nucléaire, les États-Unis d'Amérique n'ont pas été en mesure d'atteindre leurs objectifs», a déclaré le ministre.

    «Il y a dans le pays ceux qui, au lieu de préparer le terrain pour l'utilisation des opportunités offertes par l'accord sur le nucléaire, ont choisi un combat politique», a déclaré M.Zarif, selon ISNA. «Et ce combat politique a conduit au désespoir et à la déception.»

    Les critiques intransigeants de l'accord ont tancé le Président iranien Hassan Rohani après le retrait des États-Unis d'Amérique, affirmant que cet accord était une forme de capitulation.

    La Commission européenne avait annoncé jeudi avoir «adopté une première série de projets pour un montant de 18 millions d'euros, dont 8 millions d'euros en faveur du secteur privé» en Iran, ce qui a provoqué la colère de Washington.

    Lire aussi:

    Selon Téhéran, les USA cherchent à forcer l’Iran à se retirer de l’accord nucléaire
    Plan de l’UE d’allouer 18 M d’euros à l’Iran: «un mauvais message», selon Washington
    Oubliez le groupe 5+1, l’Iran met en avant le format 4+1
    Tags:
    guerre, sanctions, Mohammad Javad Zarif, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik