International
URL courte
6022
S'abonner

Les raids aériens menés depuis 2014 par la coalition internationale antiterroriste sous commandement des États-Unis ont coûté la vie à 1.069 civils en Irak et en Syrie, selon un communiqué publié par cette même coalition.

Le nombre de civils qui ont trouvé la mort dans les frappes menées en Irak et en Syrie par la coalition internationale antiterroriste conduite par Washington s’élève à 1.061, apprend-on d'un communiqué de cette même coalition.

«À ce jour, sur la base des informations disponibles, pas moins de 1.061 civils ont été tués involontairement dans des frappes de la coalition depuis le début de l'opération Inherent Resolve», indique notamment ce document.

À la fin du mois de juillet dernier, ce chiffre était de 1.059 civils.

Le gouvernement syrien s'est adressé à de très nombreuses reprises au Conseil de sécurité des Nations unies pour lui demander de condamner les opérations de la coalition qui font des victimes civiles et qui portent un préjudice matériel aux infrastructures.

Lire aussi:

Une personne décapitée à l'intérieur de la basilique Notre-Dame à Nice, selon Nice-Matin
Un million de Français sont actuellement porteurs du virus, estime Olivier Véran
Attaque de Nice: l'assaillant a crié Allahu Akbar, le parquet antiterroriste saisi
Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
Tags:
frappes, morts, civils, frappe aérienne, Syrie, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook