Ecoutez Radio Sputnik
    Stockholm

    La droite anti-immigration en position de force avant les législatives en Suède

    © AFP 2018 SVEN NACKSTRAND
    International
    URL courte
    9281

    Alors que les sociaux-démocrates suédois risquent de réaliser leur plus mauvais score depuis plus d'un siècle aux législatives du 9 septembre, la droite s'apprête à une percée historique.

    Les élections législatives suédoises prévues le 9 septembre prochain pourraient se solder par un franc succès pour les Démocrates de Suède (SD), un parti anti-immigration, à en juger par les résultats des sondages réalisés à une semaine du scrutin.

    Alors que le Parti ouvrier social-démocrate, qui domine la vie politique suédoise ces dernières années, risque de réaliser son plus mauvais score depuis plus d'un siècle (23,8% des voix, selon un sondage de l'institut Skop), les Démocrates de Suède sont en bonne position pour remporter jusqu'à 20% des votes et arriver ainsi en deuxième position.

    Un étranger arrêté en Suède pour avoir espionné des migrants
    © AFP 2018 SCANPIX DENMARK / ASGER LADEFOGED
    Pour leur part, les Modérés (conservateurs) peuvent compter sur le soutien de près de 17% des électeurs, indique la même étude. De toute évidence, des négociations intenses seront nécessaires pour former à l'issue des élections une coalition gouvernementale qui sera vraisemblablement minoritaire et devra trouver du soutien au parlement.

    Peuplée par 10 millions d'habitants, la Suède a reçu depuis 2012 400.000 demandeurs d'asile sous les gouvernements de Fredrik Reinfeldt (centre-droit) et de Stefan Löfven (centre-gauche), ce qui a alimenté le sentiment nationaliste au sein de la population.

    Selon le sociologue Jens Rydgren cité par l'AFP, les migrants arrivés en Suède sont souvent perçus «comme une menace économique et culturelle», et de plus en plus d'électeurs sont tentés par le discours des Démocrates de Suède qui souhaitent notamment la sortie du pays de l'Union européenne, un «Svexit».

    Lire aussi:

    Migrants en Suède ou pourquoi les eurosceptiques suédois deviennent une force politique
    Le leader des Démocrates de Suède menacé de mort par Daech?
    Lavrov juge «ridicules» les allégations sur l’ingérence dans les élections en Suède
    Tags:
    nationalisme, immigration, élections législatives, sondage, Démocrates de Suède (SD), Stefan Löfven, Suède
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik