Ecoutez Radio Sputnik
    Photo d'archives

    «Il m’a écrit une lettre»: une nouvelle missive de Kim pour Trump

    © Photo. Twitter/Dan Scavino Jr/Shealah Craighead
    International
    URL courte
    5141

    Après que la presse nord-coréenne a annoncé que Kim Jong-un avait réitéré son engagement en faveur de la dénucléarisation de la péninsule coréenne, Donald Trump a annoncé qu’une lettre signée par le dirigeant nord-coréen lui avait été envoyée.

    Le Président Donald Trump a déclaré que le secrétaire d’État Mike Pompeo lui acheminait une nouvelle lettre du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

    «Il m’a écrit une lettre. On me l’apporte. Je pense que Mike Pompeo me la transmettra», a informé le locataire de la Maison-Blanche. Et d’ajouter qu’il espérait que son contenu soit «positif».

    Rappelons que jeudi, l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a ajouté que le dirigeant nord-coréen avait réitéré son engagement en faveur de la dénucléarisation de la péninsule coréenne lors de ses discussions avec un émissaire sud-coréen. Pour sa part, l’envoyé du Sud a affirmé que le leader nord-coréen avait espéré mener à terme la dénucléarisation avant l'expiration du mandat de Trump en janvier 2021.

    Lors du sommet historique tenu le 12 juin à Singapour, Kim Jong-un et Donald Trump étaient parvenus à un compromis très vague en faveur d'une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne», dont les modalités et le calendrier avaient été repoussés à des négociations suivantes.

    Mais les négociations entre Washington et Pyongyang patinent depuis des semaines, comme l'a encore illustré l'annulation surprise le mois dernier par Donald Trump d'un nouveau voyage en Corée du Nord de son secrétaire d'État Mike Pompeo.

    Lire aussi:

    Trump réaffirme sa détermination à s'entretenir avec Kim Jong-un
    Donald Trump reçoit une lettre «chaleureuse» de Kim Jong-un avec une proposition
    Trump fournit des précisions concernant sa seconde rencontre avec Kim
    Tags:
    dénucléarisation, lettre, Mike Pompeo, Donald Trump, Péninsule de Corée, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik