Ecoutez Radio Sputnik
    Igor Konachenkov

    Il-20: Moscou fournit de nouvelles données contraires aux explications d'Israël

    © Sputnik . Vladimir Trefilov
    International
    URL courte
    Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)
    442425

    Le ministère russe de la Défense a rejeté les explications d'Israël suite à la destruction de l'avion Il-20 en Syrie s'appuyant sur les données recueillies par ses systèmes antiaériens déployés sur le terrain.

    Les données provenant de la base aérienne de Hmeimim en Syrie prouvent la responsabilité d'Israël dans le récent crash de l'Iliouchine Il-20 russe, a annoncé lundi le ministère de la Défense.

    Selon le porte-parole ministériel Igor Konachenkov, les allégations de représentants de Tsahal selon lesquelles la partie israélienne n'a aucun rapport avec la destruction de l'appareil sont «fausses». L'officiel a évoqué les données sur les vols d'avions israéliens et celui du missile syrien S-200 recueillies par les radars des systèmes antiaériens S-400 sur la base aérienne russe de Hmeimim.

    «Ces nouvelles informations prouvent que la responsabilité de la tragédie de l'Il-20 russe incombe entièrement aux forces aériennes israéliennes», a affirmé M.Konachenkov lors d'une conférence de presse.

    D'après lui, les militaires russes ont établi que les F-16 israéliens n'avaient pas quitté la zone concernée suite à la destruction de l'Il-20, contrairement aux déclarations de Tsahal.

    Dans le même temps, les nouvelles données témoignent du fait que les avions israéliens se cachaient derrière l'aéronef russe, l'exposant ainsi aux tirs de missiles syriens, a fait savoir le porte-parole.

    «Sur l'écran, on voit bien la direction du vol du missile S-200 syrien et la position des avions israéliens et russe. On voit également que le missile se dirige vers l'avion israélien», explique M.Konachenkov.

    Un Iliouchine Il-20 de l'armée russe a été détruit par erreur au-dessus de la Méditerranée par la défense antiaérienne syrienne lors d'un raid israélien. Moscou a accusé l'aviation de l'État hébreu d'avoir provoqué le tir qui a touché l'appareil russe.

    Suite à l'incident dans lequel 15 militaires russes ont trouvé la mort, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé que l'armée syrienne recevrait prochainement des batteries anti-aériennes S-300.

    «Nous sommes persuadés que la mise en place de ces mesures va refroidir les têtes brûlées et empêchera les actes irréfléchis constituant une menace pour nos soldats», a souligné le ministre. «Dans le cas contraire, nous réagirons de manière appropriée», a-t-il averti.

    Dossier:
    Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)

    Lire aussi:

    Tsahal poursuivra ses opérations en Syrie
    Netanyahu ordonne de maintenir le contact avec Moscou suite au crash de l'Il-20 en Syrie
    La Défense russe met en garde contre une fausse interprétation du briefing sur l’Il-20
    Tags:
    défense antiaérienne, frappe aérienne, aérodrome de Hmeimim, Iliouchine Il-20, F-16 Fighting Falcon, S-400, S-300, Tsahal, ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, Sergueï Choïgou, Israël, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik