Ecoutez Radio Sputnik
    Syrie

    A quand le sommet Ankara-Berlin-Moscou-Paris sur la Syrie? L’Allemagne donne des détails

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    Sommet France-Russie-Turquie-Allemagne sur la Syrie (30)
    629

    Angela Merkel est prête à prendre part à un sommet sur la Syrie auquel participeraient la Turquie, l’Allemagne, la Russie et la France. Il est en cours de préparation mais sa date reste à fixer, a déclaré Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement allemand.

    Lors d'un briefing à Berlin le vendredi 12 octobre, le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, a annoncé aux journalistes qu'un sommet sur la Syrie auquel participeraient la Turquie, l'Allemagne, la Russie et la France était en phase préparatoire, bien que sa date précise n'ait toujours pas été déterminée.

    «En effet, elle [Angela Merkel, ndlr] a déclaré qu'elle était en principe prête à rencontrer les Présidents de la France, de la Turquie et de la Russie. Je ne peux pas encore vous donner de date précise, le projet est en cours de préparation», a déclaré M. Seibert.

    A la fin du mois de septembre,  la chancelière allemande a dit espérer que la rencontre consacrée au règlement de la situation dans le gouvernorat d'Idlib qui réunirait la Turquie, l'Allemagne, la Russie la France puisse avoir lieu en octobre.

    De son côté, Recep Tayyip Erdogan avait déclaré avant elle que la Turquie organiserait à Istanbul un sommet quadripartite, ajoutant que la date précise n'en avait pas encore été établie.

    Dossier:
    Sommet France-Russie-Turquie-Allemagne sur la Syrie (30)

    Lire aussi:

    Utrecht: l’auteur présumé de la fusillade arrêté, selon la police
    «Ici c'est Nancy, pas l'Algérie»: face-à-face tendu avec des identitaires à Nancy (vidéos)
    Une Française noire expulsée d'un restaurant en Turquie à cause de son «odeur» (vidéo)
    Tags:
    sommet, Angela Merkel, Berlin, Turquie, Syrie, France, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik