Ecoutez Radio Sputnik
    Mannequin dans un essai de choc

    Ford Fiesta vs...Ford Fiesta: crash test d'une auto de 1998 et d'une autre de 2018 (vidéo)

    CC BY 2.0 / Simon Yeo / Crash Test Dummy
    International
    URL courte
    282

    Une vidéo d'un essai de choc entre deux Ford Fiesta, datant de 1998 et de 2018, publié par Global NCAP prouve une nette amélioration de la sécurité: s'il y a 20 ans, les passagers risquaient une blessure grave, voire mortelle, aujourd'hui, ils s'en sortiraient indemnes.

    La société Global NCAP, qui regroupe des ministères, des clubs automobiles, des compagnies d'assurances et des associations de consommateurs évaluant le niveau de sécurité des véhicules, a publié une vidéo avec un crash test de deux Fiesta, l'une datant de 1998 et l'autre fabriquée cette année. Le test a été organisé à l'occasion du 20e anniversaire des essais de choc obligatoires en Europe.

    La vidéo présente le moment de la collision des deux voitures qui roulaient à 64 km/h. La preuve est là: il s'agit d'une nette amélioration de la protection des passagers, constate Global NCAP. Ainsi, la carrosserie de la Fiesta 1998 a été gravement endommagée et le risque de blessure mortelle et grave est extrêmement élevé. La coque de la dernière Fiesta est intacte. Dans la voiture de 2018, tous les airbags se sont déployés et l'accident n'a que fissuré le pare-brise. Global NCAP souligne l'amélioration des mesures de sécurité grâce aux normes en matière d'essais de choc entrées en vigueur en 1998 dans l'ensemble de l'Union européenne.

    Ainsi, selon Global NCAP, l'introduction de crash-test a permis de sauver quelque 78.000 vies depuis 1997, tandis que le nombre total de victimes d'accidents de la route dans l'Union européenne est passé de plus de 45.000 au milieu des années 1990 à 25.000 par an.

    Lire aussi:

    La voiture la plus dangereuse de l’histoire des crash-tests révélée
    Test
    Test online
    Tags:
    crash test, accident, collision, automobile, Global NCAP, Union européenne (UE), Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik