Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange

    Julian Assange attaque l'Équateur en justice

    © REUTERS / Peter Nicholls
    International
    URL courte
    7112

    Julian Assange a lancé une action judiciaire contre Quito pour protester contre ses conditions de vie à l'ambassade d'Équateur à Londres, selon WikiLeaks.

    Le fondateur du site WikiLeaks, réfugié depuis six ans à l'ambassade d'Équateur à Londres, ne supporte plus ses conditions de vie: Julian Assange vient de lancer une action judiciaire contre le gouvernement de Quito, a annoncé WikiLeaks dans un communiqué.

    Dans sa requête, le réfugié «accuse le gouvernement d'Équateur de violer ses droits fondamentaux et sa liberté».

    Selon WikiLeaks, cette action intervient «sept mois après que l'Équateur a menacé de retirer sa protection et a coupé les accès (de M.Assange, ndlr) avec le monde extérieur». Depuis lors, Quito a partiellement rétabli ces communications.

    Le fondateur de Wikileaks, 47 ans, a trouvé asile dans l'ambassade équatorienne à Londres en vue d'échapper à une extradition vers la Suède où il était recherché pour viol et agression sexuelle. Bien que ces poursuites aient été abandonnées en 2017, le tribunal de Westminster a maintenu le mandat d'arrêt contre M.Assange, indiquant qu'il avait été délivré après que ce dernier a enfreint les conditions de sa liberté sous caution.

    Julian Assange craint, en cas d'arrestation, d'être extradé vers les États-Unis, où il est poursuivi pour la divulgation de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains.

    Lire aussi:

    L’Équateur annonce sa décision quant au séjour d’Assange dans son ambassade à Londres
    L'avocat d'Assange explique quand son client pourrait se rendre aux autorités UK
    L’Équateur révèle sa position sur le séjour de Julian Assange dans son ambassade à Londres
    Tags:
    plainte, conditions, justice, ambassade, WikiLeaks, Julian Assange, Londres, Equateur
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik