Ecoutez Radio Sputnik
    Mohammed ben Salmane

    Premier entretien de Mohammed ben Salmane et Erdogan sur le meurtre de Khashoggi

    © AP Photo / Alastair Grant
    International
    URL courte
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (105)
    1145

    Le Président turc Recep Tayyip Erdogan et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane Al Saoud ont discuté mercredi par téléphone des mesures conjointes dans le cadre d’une enquête visant à élucider le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, a appris Sputnik d’une source au sein de l’administration du chef d’État turc.

    Plus de trois semaines après le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, Recep Tayyip Erdogan et Mohammed ben Salmane ont eu mercredi leur premier entretien téléphonique à ce sujet.

    «Un entretien entre le Président turc et le prince héritier d’Arabie saoudite a eu lieu aujourd’hui à la demande de la partie saoudienne. Ils ont discuté des mesures conjointes dans le cadre d’une enquête complète sur le meurtre de Khashoggi», a déclaré la source.

    En même temps, intervenant lors du forum Future Investment Initiative (FII), qui se déroule en ce moment à Riyad, le prince héritier a condamné le meurtre du journaliste.

    «Ce qui s’est passé est douloureux pour tout le peuple d’Arabie saoudite. Je pense que c’est douloureux pour toute personne dans le monde. C’est un affreux incident qui ne peut aucunement être justifié», a-t-il déclaré.

    Rappelons que Riyad a fini par reconnaître la mort du journaliste, disparu le 2 octobre au consulat saoudien à Istanbul. Les autorités saoudiennes assurent que Jamal Khashoggi a été tué dans une rixe et démentent avoir ordonné qu'il soit assassiné.

    Le dimanche 21 octobre, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir, a qualifié la mort du journaliste d'«énorme et grave erreur» et a dit «ne pas savoir où se trouve son corps».

    Dossier:
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (105)

    Lire aussi:

    Le parquet saoudien aurait reconnu que le meurtre de Jamal Khashoggi avait été prémédité
    Affaire Khashoggi: le roi et le prince héritier expriment leurs condoléances à sa famille
    Affaire Khashoggi: Vladimir Poutine s’entretient avec le roi saoudien par téléphone
    Tags:
    Mohammed ben Salmane Al-Saoud, Recep Tayyip Erdogan, Arabie Saoudite, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik