Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Affaire Khashoggi: Erdogan demande à Riyad de lui livrer les 18 assassins du journaliste

    © REUTERS / Wolfgang Rattay
    International
    URL courte
    1240

    Sans prendre de gants, le Président Recep Tayyip Erdogan exige de Riyad l’identité du commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi et l’extradition vers la Turquie des 18 personnes arrêtées dans cette affaire en Arabie saoudite.

    Lors d'une rencontre, ce 26 octobre, avec le président des différentes sections du Parti de la Justice et du développement, à Ankara, le Président Recep Tayyip Erdogan a demandé à l'Arabie saoudite de divulguer l'identité du commanditaire de l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi et l'emplacement du cadavre de la victime, selon l'agence de presse officielle turque Anadolu.

    «Qui a donné l'ordre [d'assassiner Jamal Khashoggi, ndlr] et qui est le collaborateur local [qui a réceptionné le corps de la victime, ndlr]? Vous devez divulguer son identité», a déclaré le chef de l'État turc en ajoutant que «l'assassinat de Khashoggi est évident, où est le corps? Vous devez le montrer».

    Évoquant l'appel des autorités saoudiennes pour la mise en place d'une équipe d'enquête conjointe, le responsable turc a souligné que «si vous désirez vraiment dissiper le flou, sachez que les 18 personnes arrêtées [dans cette affaire, ndlr] sont le point central de notre coopération bilatérale». «Et si vous ne pouvez pas les amener à avouer tout ce qui s'est passé, vous n'avez qu'à nous les livrer pour les juger [en Turquie, ndlr], puisque le crime a eu lieu au consulat saoudien d'Istanbul», a-t-il ajouté en soulignant que «les 18 prévenus connaissent les assassins de Khashoggi, car ils sont parmi eux».

    En conclusion, M. Erdogan a confié que «nous avons remis les [copies des, ndlr] preuves qui sont en notre possession à tous ceux qui veulent savoir ce qui s'est passé, tout en gardant les originaux chez nous». La Turquie a remis ces dernières à l'Arabie saoudite et à la CIA, a ajouté le Président turc tout en précisant «que nous disposons d'autres preuves que nous divulguerons au bon moment».

    Pour rappel, le parquet d'Istanbul a transmis, ce 26 octobre, aux autorités saoudiennes les demandes d'extradition des 18 personnes arrêtées dans l'affaire du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, selon un communiqué du ministère turc de la Justice.

    Lire aussi:

    «Pas besoin de chercher ailleurs»: Erdogan pointe l’emplacement de l’assassin de Khashoggi
    Khashoggi: Erdogan dit avoir partagé des enregistrements avec Paris, Washington et Riyad
    Selon Erdogan, l’assassinat de Khashoggi a été planifié des jours avant sa mort
    Tags:
    commanditaire, jugement, extradition, CIA, Recep Tayyip Erdogan, Arabie Saoudite, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik