International
URL courte
8260
S'abonner

Tandis que la Corée du Nord est soumise à de multiples sanctions onusiennes et américaines et que Cuba fait aussi face aux restrictions imposées par Washington, les leaders des deux pays Kim Jong-un et Miguel Diaz-Canel se sont rencontrés à Pyongyang pour réaffirmer leurs «relations de coopération amicales traditionnelles».

Le leader nord-coréen Kim Jong-un a reçu à Pyongyang le Président cubain Miguel Diaz-Canel avec lequel il s'est entretenu sur des «sujets cruciaux de préoccupation mutuelle», a rapporté lundi l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Cette visite intervient au moment où les négociations entre la Corée du Nord et les États-Unis semblent au point mort, et alors que Washington vient d'imposer de nouvelles sanctions à Cuba, accusé par la Maison-Blanche de faire partie d'une «troïka de la tyrannie» en Amérique latine.

L'ex-Président américain Barack Obama avait renoué des relations diplomatiques avec Cuba en 2015, après un demi-siècle de rupture. Avec l'arrivée à la Maison-Blanche de Donald Trump, qui a participé en juin à un sommet historique avec Kim Jong-un, Washington a durci le ton et donné un tour de vis aux restrictions imposées à l'économie cubaine.

«Il y a eu des échanges de vue approfondis sur les sujets cruciaux de préoccupation mutuelle (…) sur la situation internationale, et un consensus a été trouvé sur tous les sujets», a affirmé l'agence.

Le Président cubain a été accueilli dimanche par le leader nord-coréen et son épouse Ri Sol-ju à l'aéroport de Pyongyang avant de participer avec lui à un banquet et d'assister à un concert.

Prononçant un toast, M. Kim a déclaré que sa rencontre avec le dirigeant cubain «prouvait leur volonté de développer l'amitié entre les deux pays». À son tour, M. Diaz-Canel a exprimé son souhait de «faire face à tous les défis posés par les forces hostiles» tout en développant les «relations de coopération amicales traditionnelles» avec Pyongyang.

Le Président cubain a succédé le 19 avril dernier à Raul Castro, dont la seule visite en Corée du Nord remonte à 1986, des dizaines d'années après la révolution cubaine et l'arrivée au pouvoir de Kim Il-sung.

Pyongyang avait décrété un deuil de trois jours après le décès de M. Castro en novembre 2016 et dépêché pour ses funérailles à La Havane un proche conseiller du dirigeant nord-coréen.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Défense russe: al-Nosra a tenté de percer des positions syriennes, des pertes parmi les militaires
Tags:
visite, Kim Jong-un, Miguel Diaz-Canel, Corée du Nord, Pyongyang, Cuba
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook