International
URL courte
6382
S'abonner

Un avion de combat américain F / A-18 a eu un problème mécanique qui a entraîné l'éjection de l'équipage lors d'opérations de routine en mer des Philippines, le 12 novembre, annonce l’US Navy dans un communiqué.

Un avion de combat américain F / A-18 s’est abîmé lundi 12 novembre en mer des Philippines lors d'opérations de routine, a déclaré dans un communiqué l’US Navy.

Les deux pilotes ont été immédiatement secourus et sont en bonne santé, ajoute la Marine américaine, en concluant que le crash faisait l'objet d'une enquête.

Suite à cette panne, l’équipage s’est éjecté en mer et a été «immédiatement et en toute sécurité» récupéré et ramené à bord du porte-avions USS Ronald Reagan. Un examen médical a établi que «les deux pilotes étaient en bonne santé».

«Le CVW 5 est embarqué à bord du Ronald Reagan et est actuellement utilisé dans la zone d’opérations de la 7e Flotte américaine afin d’appuyer la sécurité et la stabilité dans la région indo-pacifique», conclut l’US Navy.

La chaîne de télévision japonaise NHK a auparavant annoncé qu'un avion militaire américain F / A-18 s'était écrasé dans la région de l’île japonaise d’Okinawa. L’aéronef serait tombé en mer de Chine orientale, précise le média en citant le onzième quartier général des garde-côtes régionaux et celui de la police préfectorale d'Okinawa.

L’incident aurait eu lieu à environ 300 kilomètres au sud-ouest de Kitaito-shima dans la préfecture d'Okinawa, poursuit la chaîne japonaise en soulignant que les deux membres d'équipage ont été sauvés. 

Lire aussi:

Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Pris en chasse, il roule à contresens à 220 km/h entre Montpellier et Nîmes
L’affaire Floyd illustre ce que les politiciens en France «ne veulent pas mettre en avant»
Tags:
avion, militaires, crash d'avion, US Navy, Okinawa, Japon, Philippines, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook