International
URL courte
315
S'abonner

Ce dimanche, les habitants de la zone frontalière irako-iranienne ont ressenti des secousses terrestres. De magnitude 6,3, le tremblement de terre a été enregistré à une profondeur de 10 kilomètres.

Un tremblement de terre de magnitude 6,3 s'est produit près de la frontière irako-iranienne ce dimanche, selon le Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM).

D'après les données des sismologues, les secousses ont été enregistrées à 17h37 (heure de Paris). L'hypocentre du tremblement de terre a été enregistré à une profondeur de 10 kilomètres.

​L’épicentre a été localisé à 150 kilomètres au nord-est de Bagdad et à 37 kilomètres de la ville de Sarpol-e Zahab.

Pour l’instant, aucune information sur d’éventuelles victimes ou destructions n’a été signalée.

Selon le CSEM, les secousses ont été ressenties en Irak, en Iran et au Koweït.

​L’agence Reuters, citant la télévision nationale iranienne, informe que des équipes de sauvetage ont été dépêchées sur les lieux.

Cette zone est souvent en proie aux secousses souterraines. Ainsi, en janvier dernier, huit séismes à un intervalle de moins d'une heure l'un de l'autre ont frappé la frontière entre l'Iran et l'Irak, touchant Bagdad.

Lire aussi:

«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
Camélia Jordana intervient et perturbe un contrôle de police en plein Paris
Tags:
secousse, frontière, séisme, Koweït, Bagdad, Iran, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook