International
URL courte
14756
S'abonner

Les militaires américains sont toujours présents dans la base d'Al-Tanf dans le sud de la Syrie malgré l'annonce du départ des forces US du pays, relate Reuters.

En dépit du retrait annoncé des troupes américaines du sol syrien, les militaires US restent bien en place dans leur base clé d'Al-Tanf située à proximité de la frontière syro-irakien, indique samedi l'agence Reuters citant le chef d'un groupe d'opposition armé qui coopère avec Washington.

D'après le colonel Mouhanad al-Talaa, la situation sur le terrain reste inchangée depuis l'annonce du départ américain.

«Les troupes américaines envisagent de se retirer complètement de Syrie, mais je ne suis pas au courant des détails, et les choses en restent là pour le moment», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Moscou et Damas ont à plusieurs reprises appelé les États-Unis à démanteler la base d'Al-Tanf dans le sud de la Syrie. Selon le chef d'état-major interarmées russe, Valeri Guerassimov, le maintien par les seuls USA de la «zone de sécurité» autour d'Al-Tanf permet aux groupes armés de poursuivre leurs activités terroristes visant notamment les forces gouvernementales.

Plus tôt dans la semaine, Donald Trump a annoncé le départ le plus rapidement possible des militaires américains de Syrie, martelant que son pays ne jouerait plus le rôle de «gendarme du Moyen-Orient».

À l'heure actuelle, près de 2.000 soldats américains sont déployés dans le nord de la Syrie, essentiellement des forces spéciales ayant pour vocation de combattre Daech* et d'entraîner les forces locales dans les zones reprises aux djihadistes.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Macron: la France va envoyer le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval au Levant
Tags:
retrait, djihadisme, lutte antiterroriste, Daech, Donald Trump, États-Unis, Syrie, Al-Tanf
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik