Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    Des terroristes seraient sur le point de prendre le contrôle de la route Alep-Lattaquié

    © REUTERS / Omar Sanadiki
    International
    URL courte
    13147

    Après avoir pris d'assaut la ville d'Atarib, à l'ouest d'Alep, des djihadistes du groupe Hayat Tahrir al-Cham (ancien Front al-Nosra*) cherchent à prendre le contrôle de la route reliant Alep et Lattaquié, indique le journal syrien Al-Watan.

    Des terroristes d'Hayat Tahrir al-Cham (ancien Front al-Nosra*) ont massé leurs forces autour de la ville d'Ariha, sur la route Alep-Lattaquié, et ont posé aux combattants d'Ahrar al-Cham et de Suqour al-Cham qui s'y trouvent l'ultimatum de quitter la ville dans les 48 heures, annonce le quotidien syrien Al-Watan.

    En cas de prise de la ville, les terroristes contrôleront ainsi une partie considérable de la route entre Alep et Lattaquié, précise le journal. Dans le même temps, des djihadistes ont encerclé la ville de Maarat al-Nouman dans le gouvernorat d'Idlib.

    Dimanche, Hayat Tahrir al-Cham a pris le contrôle total d'Atarib, le principal avant-poste de l'opposition dans l'ouest de la province d'Alep, situé sur la route menant au point de contrôle Bab al-Hawa, à la frontière avec la Turquie, a appris Al-Watan de sources informées.

    Selon ces sources, les djihadistes ont bloqué toutes les voies et passages reliant l'ouest au nord du gouvernorat afin d'empêcher l'arrivée de renforts pour les combattants de l'opposition.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Un homme armé d’un couteau commet une agression à Villejuif, il aurait crié «Allahu Akbar»
    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Une explosion vise un car de touristes près des pyramides en Égypte (photos)
    Tags:
    opposition, djihadisme, ultimatum, assaut, contrôle, Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Hayat Tahrir al-Cham, Syrie, Ariha, Lattaquié, Alep
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik